Nathalie Sarraute

écrivaine (1900 - 1999)

Biographie
Crédit photo : Nathalie Sarraute en 1968 à Paris. © AFP - Jacques Sassier
Nathalie Sarraute en 1968 à Paris.
Nathalie Sarraute en 1968 à Paris.

Toute l'actualité

L'écrivain et dramaturge Nathalie Sarraute pose,  durant l'été 1968 à Paris, pour un photographe de sa maison d'édition Gallimard.
L'écrivain et dramaturge Nathalie Sarraute pose, durant l'été 1968 à Paris, pour un photographe de sa maison d'édition Gallimard.
44 min
Nathalie Sarraute. 3 octobre 1986. Photo : Sophie Bassouls.
Nathalie Sarraute. 3 octobre 1986. Photo : Sophie Bassouls.
30 min
Nathalie Sarraute. 3 oct. 1986. Photo : Sophie Bassouls.
Nathalie Sarraute. 3 oct. 1986. Photo : Sophie Bassouls.
30 min
Nathalie Sarraute. 17 nov. 1975. Photo : Sophie Bassouls.
Nathalie Sarraute. 17 nov. 1975. Photo : Sophie Bassouls.
31 min
Nathalie Sarraute photographiée à son bureau, à Paris, France le 24 novembre 1959.
Nathalie Sarraute photographiée à son bureau, à Paris, France le 24 novembre 1959.
31 min
Nathalie Sarraute, vers 1905.
Nathalie Sarraute, vers 1905.
31 min
Nathalie Sarraute
Nathalie Sarraute
58 min
Nathalie Sarraute
Nathalie Sarraute
59 min
Nathalie Sarraute, 6 décembre 1976.
Nathalie Sarraute, 6 décembre 1976.
58 min

Biographie

Nathalie Sarraute en 1968 à Paris.
Nathalie Sarraute en 1968 à Paris.
Nathalie Sarraute écrivaine (1900 - 1999)

Nathalie Sarraute est née Natalia Tcherniak en Russie en 1900 dans une famille d’origine juive aisée et cultivée. Du fait du divorce de ses parents dès sa petite enfance, la jeune Nathalie est partagée entre la France et la Russie. Familière des voyages, elle poursuit ses  études dans plusieurs villes d’Europe, la sociologie à Berlin, l’anglais à Oxford et le droit à Paris. Elle devient ainsi avocate au barreau de Paris en 1925 où elle rencontre son futur mari, Raymond Sarraute.

En 1939, elle publie un ensemble de textes courts Tropismes mais la guerre et les lois anti-juives l’obligent à se cacher et à prendre une fausse identité. Au sortir de la guerre, elle abandonne définitivement sa carrière d’avocate et se consacre à l’écriture de romans et d’articles critiques sur la littérature. Avec la publication en 1956 de l’essai L’Ère du soupçon, une critique de la psychologisation des personnages littéraires, Nathalie Sarraute devient l’un des chefs de file du courant du Nouveau roman. Le succès en 1959 de son roman Le Planétarium la consacre comme une grande romancière. Suivront, entre autres, Les Fruits d’or en 1964, ainsi que des pièces de théâtre, Le Silence (1964), Pour un oui ou pour un non (1982) et un récit autobiographique, Enfance paru en 1983. Ses œuvres paraissent dans La Bibliothèque de la Pléiade de son vivant en 1996. Nathalie Sarraute meurt le 19 octobre 1999.

Crédit photo : Nathalie Sarraute en 1968 à Paris. © AFP - Jacques Sassier