Nicholas Angelich - Page 3

pianiste américain (Cincinnati, 1970 - Paris, 2022)

Biographie
Crédit photo : Nicholas Angelich © Aucun(e) - Jean-Francois Leclercq (Autorisation de l'agent)
Nicholas Angelich
Nicholas Angelich

Toute l'actualité

Le pianiste américain Nicholas Angelich vient de nous quitter à l'âge de 51 ans
Le pianiste américain Nicholas Angelich vient de nous quitter à l'âge de 51 ans
29 min
Les pianistes Radu Lupu & Nicholas Angelich viennent de nous quitter
Les pianistes Radu Lupu & Nicholas Angelich viennent de nous quitter
6 min
Les pianistes Radu Lupu & Nicholas Angelich viennent de nous quitter
Les pianistes Radu Lupu & Nicholas Angelich viennent de nous quitter
17 min
Les pianistes Radu Lupu & Nicholas Angelich viennent de nous quitter
Les pianistes Radu Lupu & Nicholas Angelich viennent de nous quitter
1h 59
Le pianiste Nicholas Angelich
Le pianiste Nicholas Angelich
Le quatuor Yako au programme d'Eté Classique aujourd'hui
Le quatuor Yako au programme d'Eté Classique aujourd'hui
1h 57
Le pianiste Nicholas Angelich
Le pianiste Nicholas Angelich
58 min
vidéo
Stravinsky : Concerto pour violon n°1 (Vilde Frang)
Stravinsky : Concerto pour violon n°1 (Vilde Frang)
CONCERT
Nicholas Angelich
Nicholas Angelich
Arabesques
1h 28
Nicholas Angelich
Nicholas Angelich
Arabesques
1h 26
Nicholas Angelich
Nicholas Angelich
Arabesques
1h 28

Biographie

Nicholas Angelich
Nicholas Angelich
Nicholas Angelich pianiste américain (Cincinnati, 1970 - Paris, 2022) Nicholas Angelich était l'un des pianistes les plus talentueux de sa génération. Fasciné par la musique de Mozart, de Beethoven, Angelich est aussi très à l'aise avec le répertoire romantique et la musique contemporaine.

C'est sa mère qui initie Nicholas Angelich au piano dès son plus jeune âge. Jeune prodige, il donne son premier concert à 7 ans. A l'adolescence, il quitte les Etats-Unis pour la Fance et intègre le Conservatoire National Supérieur de Paris, où il est l'élève d' Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod et Michel Beroff. Nicholas Angelich se passionne pour des répertoires divers, époque classique, romantique  et également contemporaine. Il joue Messiaen, Stockhausen, Boulez, Eric Tanguy et Pierre Henry  pour qui il crée le Concerto sans orchestre pour piano. Grand passionné de musique de chambre, il a trouvé de parfaits complices chez les frères Renaud et Gautier Capuçon.

Nicholas Angelich a reçu de multiples prix et récompenses. A l'instar du Concours international de piano Gina Bachauer  en 1994, le Prix du meilleur jeune talent au Festival international de piano de la Ruhr  en 2002. En 2013, il est désigné comme « soliste instrumental de l'année » aux Victoires de la musique classique.
 Angelich s’est produit avec les ensembles les plus prestigieux : Myung-Whun Chung, Marc Minkowski  ou encore Sir Colin Davis.

Nicholas Angelich en 5 dates :

• 1977  : Il joue son premier concert
 • 1983  : Il entre au Conservatoire National Supérieur de Paris
 • 2004  : tournée au Japon avec Kurt Masur et l’orchestre national de France, il y joue le *Concerto pour piano n° 2 * de Brahms.
 • 2006  : Il donne en récital l’intégrale des années de pèlerinage de Liszt
 • 2013  : désigné "soliste de l’année"

Nicholas Angelich en 5 enregistrements :

  • 2008 Brahms : Concerto pour piano no 1, Danses hongroises. Avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort et Paavo Järvi, Frank Braley. CD Virgin Classics
  • 2006 Brahms : Klavierstücke op. 116-119. CD Virgin Classics
  • 2011 Bach : Variations Goldberg - CD Virgin Classics
  • 2011 Fauré : La musique de chambre pour instruments à cordes et piano. Avec Renaud Capuçon, Gautier Capuçon, Gérard Caussé, Quatuor Ébène, Michel Dalberto. 5CD Virgin Classics
  • 2018 Beethoven : Concertos nos 4 et 5 pour piano et orchestre, Insula Orchestra, Laurence Equilbey Erat
Crédit photo : Nicholas Angelich © Aucun(e) - Jean-Francois Leclercq (Autorisation de l'agent)