Nicolas Stavy

pianiste

Biographie
Crédit photo : Nicolas Stavy
Nicolas Stavy
Nicolas Stavy

Toute l'actualité

Boris Berezovsky ©Juri Bogomaz.jpg
Boris Berezovsky ©Juri Bogomaz.jpg
2h 57
Le pianiste Nicolas Stavy
Le pianiste Nicolas Stavy
9 min
Nicolas Stavy - Musique Matin du 19/08/2020
Nicolas Stavy - Musique Matin du 19/08/2020
58 min
Le pianiste Nicolas Stavy
Le pianiste Nicolas Stavy
19 min
Le pianiste Nicolas Stavy
Le pianiste Nicolas Stavy
Musique matin
1h 59
Photos prise par Gabriel Fauré en Suisse (1908), à Monte Carlo (1912)
Photos prise par Gabriel Fauré en Suisse (1908), à Monte Carlo (1912)
59 min
France Musique
France Musique
2h 00
Le pianiste Nicolas Stavy jouera l'intégralité des Heures dolentes de Gabriel Dupont, cycle de 14 pièces pour piano. (© MaxPPP)
Le pianiste Nicolas Stavy jouera l'intégralité des Heures dolentes de Gabriel Dupont, cycle de 14 pièces pour piano. (© MaxPPP)
France Culture
France Culture
50 min

Biographie

Nicolas Stavy
Nicolas Stavy
Nicolas Stavy pianiste

Nicolas Stavy est un musicien d’une sensibilité, d’une imagination, d’un lyrisme rare ! "Il impose un ton éminemment personnel, subjectif, dense et intimidant : une interprétation de l’extrême " (Concertonet)

Magnifique interprète du répertoire romantique : son disque Chopin gravé chez Paraty a été très chaleureusement salué par la presse.

Ce musicien en perpétuelle soif de découverte se produit en musique de chambre avec des personnalités musicales telles que Patrick Messina, Tatjana Vassiljeva, Daniel Hope, Cédric Tiberghien, Tedi Papavrami, Françoise Masset, Karine Deshayes, le Quatuor Ébène, le Quatuor Psophos… Par ailleurs, il a joué avec grand succès dans la pièce Le pianiste de Wladyslaw Szpilman en alternance avec Mikhaïl Rudy aux cotés de Robin Renucci et participe également à des projets en compagnie de comédiens tels que Didier Sandre, Brigitte Fossey, François Castang, Eric-Emmanuel Schmitt.

Tant en France qu’à l’étranger, le public est très sensible au jeu de cet artiste qui "fait chanter le piano magnifiquement " (La lettre du Musicien ). Nicolas Stavy se produit sur de prestigieuses scènes internationales telles que le Festival de la Roque d’Anthéron, Festivals Chopin à Nohant et à Bagatelle, Festival de l’Orangerie de Sceaux, Piano(s) Festival à Lille, Festival Berlioz, Festival International de Musique de Wissembourg, Musée d’Orsay, Salle Cortot, Théâtre des Bouffes du Nord de Paris, Opéra de Vichy, EuroArt Praha Festival, Festival « Fex » de Grenade, Klavier Ruhr Festival, New Ross Festival, Festival Horrues, Casals Hall de Tokyo, Athenaeum de Bucarest, Victoria Hall de Genève, Hong-Kong Academy for Performing Arts, 92nd Street Y of New York... Et en soliste avec de grandes formations telles que l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Symphonique de l’Utah à Salt Lake City, l’Orchestre Sinfonietta de Lausanne, l'Orchestre Philharmonique de Bucarest, l’Orchestre Philharmonique de Belgorod…

Formé auprès de Gérard Frémy et de Christian Ivaldi au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a reçu les Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre, il s’est perfectionné auprès de Dominique Merlet au Conservatoire de Genève où un 1er Prix avec distinction lui a été décerné ainsi qu’avec le maître György Sebök lors de master-classes. Nicolas Stavy qui a profité des conseils d’Alfred Brendel est lauréat de plusieurs concours internationaux : Prix Spécial au Concours Chopin à Varsovie en 2000, Deuxième Prix au Concours International de Genève en 2001, Quatrième Prix au Concours Gina Bachauer aux États-Unis en 2002, Deuxième Prix du Young Concert Artists de New York en 2003…

Régulièrement invité lors d’émissions de radio et de télévisions françaises et étrangères : Arte, Mezzo, Planète, France Musique, Radio Classique, Suisse Romande…. En 2009, il nous a offert un disque consacré à la compositrice française Hélène de Montgeroult, suivi d’un disque Brahms pour le label Hortus, récompensé par *FFFF * de Télérama. Son dernier disque Lectures, consacré à Liszt a reçu **** dans le magazine *Classica * et a été sélectionné parmi les 3 meilleurs disques Liszt dans la revue Télérama.

Crédit photo : Nicolas Stavy