Patrick Blanc

botaniste, créateur de murs végétaux

Biographie

Toute l'actualité

Vivre avec la forêt tropicale
Vivre avec la forêt tropicale
54 min
Fabienne Chauvière
Fabienne Chauvière
Les savanturiers
50 min
Fabienne Chauvière
Fabienne Chauvière
Les savanturiers
54 min
A voix nue
A voix nue
À voix nue
27 min
A voix nue
A voix nue
À voix nue
27 min
A voix nue
A voix nue
À voix nue
28 min
A voix nue
A voix nue
À voix nue
28 min
A voix nue
A voix nue
À voix nue
27 min
La terre au carré
La terre au carré
France Culture
France Culture

Biographie

Patrick Blanc botaniste, créateur de murs végétaux

Patrick Blanc né le 3 juin 1953 à Issy les Moulineaux. Enfant il se passionne pour l’aquariophilie et observe de très près le comportement des plantes. En 1972, étudiant en sciences naturelles et botanique il voyage en Thaïlande et Malaisie. Il découvre la capacité de certaines plantes à se contenter de peu de lumière. Depuis 1982 Patrick Blanc est chercheur au CNRS, spécialiste des plantes tropicales. En 1986, il réalise un mur végétal à la Cité des Sciences de La Villette. En 1988 Patrick Blanc dépose un brevet pour ses murs végétaux.  Avec l’architecte Jean Nouvel, Patrick Blanc a crée des façades végétales, pour lafondation Cartier ou pour le Musée du Quai Branly.  Sur ces murs végétaux des centaines d’espèces différentes s'entrelacent de manière à conserver une esthétique harmonieuse au fil des années. Patrick Blanc choisit des espèces courantes, il « essaie de jouer sur les contrastes, les camaïeux, les textures, la brillance ». Sa plante fétiche, l’iris japonica possède des feuilles lustrées et effilées qui captent bien la lumière. Sur l'île de Palawan, aux Philippines, Patrick Blanc a découvert une nouvelle espèce de bégonia, baptisée en son honneur Begonia blancii.

Principales réalisations de murs végétaux :

  • 1998, Fondation Cartier à Paris
  • 2000, Aquarium de Gênes
  • 2001, Hôtel Pershing Hall à Paris
  • 2004, Bâtiment administratif du Musée des Arts Premiers (Musée du Quai Branly)
  • 2005, Halles d’Avignon
  • 2007, CaixaForum, Madrid
  • 2008, Musée d’histoire naturelle, Toulouse
  • 2008, Arche à Aix en Provence
  • 2008, Torre de Cristal, Madrid
  • 2012, Dussmann das KulturKaufhaus, Berlin
  • 2013, L’oasis, rue d’Aboukir, Paris

Bibliographie (sélection) :

  • 2002 : Être plante à l'ombre des forêts tropicales,  Éditions Nathan
  • 2005 : Le bonheur d'être plante,  Éditions Maren Sell
  • 2007 : Folies végétales  (exposition, Paris), éditions Chêne
  • 2008 :Le Mur Végétal, de la nature à la ville, éditions Michel Lafon

Le site de Patrick Blanc

Biographie de la Documentation de Radio-France, juillet 2014