Paul Virilio

Philosophe et urbaniste (1932-2018).

En savoir plus
Crédit photo : Paul Virilio en 2009. © Getty - Ulf Andersen
Paul Virilio en 2009.
Paul Virilio en 2009.
Un copilote avec une caméra dans un avion durant la Première guerre mondiale.
Un copilote avec une caméra dans un avion durant la Première guerre mondiale.
51 min
vidéo
Paul Virilio a bâti sa pensée sur l'idée de tyrannie de la vitesse dans les sociétés modernes
Paul Virilio a bâti sa pensée sur l'idée de tyrannie de la vitesse dans les sociétés modernes
Paul Virilio en 1977
Paul Virilio en 1977
Avoir raison avec...
29 min
Paul Virilio en 1997
Paul Virilio en 1997
29 min
Paul Virilio dans les années 70
Paul Virilio dans les années 70
29 min
Paul Virilio en 2002
Paul Virilio en 2002
Avoir raison avec...
29 min
Prestation de Grimes aux Games Awards 2019 à Los Angeles, le 12 décembre 2019
Prestation de Grimes aux Games Awards 2019 à Los Angeles, le 12 décembre 2019
4 min
Paul Virilio à la Fondation Cartier (Paris), le 26 novembre  2002
Paul Virilio à la Fondation Cartier (Paris), le 26 novembre 2002
33 min
Paul Virilio à Paris, avril 2009
Paul Virilio à Paris, avril 2009
Le Journal des idées
5 min
Paul Virilio en 2004
Paul Virilio en 2004
Léglise-bunker de Sainte-Bernadette-du-Banlay, à Nevers (Nièvre)
Léglise-bunker de Sainte-Bernadette-du-Banlay, à Nevers (Nièvre)
Architecture

En savoir plus

Paul Virilio en 2009.
Paul Virilio en 2009.
Paul Virilio Philosophe et urbaniste (1932-2018).

Paul Virilio est un urbaniste et essayiste particulièrement connu pour ses écrits sur la technologie et la vitesse.

Né à Paris en 1932, il grandit à Nantes, où il connaît les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Cette expérience le marque à vie, et tout son futur travail est fortement influencé par sa réflexion sur la guerre.

Après une formation de maître-verrier, il se tourne vers l'architecture, et, en 1963, fonde avec Claude Parent le groupe Architecture Principe, qui accueillera de grands noms de l'architecture contemporaine française, comme Jean Nouvel.

Son travail a notamment permis de mettre en évidence l'importance de l'espace concret dans la vie sociale. Il est à l'origine du mouvement "Architecture oblique", qui prône "la fin de la verticale comme axe d'élévation, la fin de l'horizontale comme plan permanent, ceci au bénéfice de l'axe oblique et du plan incliné" (Anthony Elliott, Profiles in contemporary social theory, Londres, SAGE, 2001, 1re éd., p. 217).

Crédit photo : Paul Virilio en 2009. © Getty - Ulf Andersen