Philippe Cassard - Page 2

Pianiste et producteur de radio français (1962, Besançon)

Biographie
Crédit photo : Philippe Cassard © Radio France - Christophe Abramowitz
Philippe Cassard
Philippe Cassard

Toute l'actualité

Sviatoslav Richter, Mischa Elman, Leonid Kogan et Igor Markevitch
Sviatoslav Richter, Mischa Elman, Leonid Kogan et Igor Markevitch
1h 58
Gregor Piatigorsky, Shura Cherkassky, Nathan Milstein, Emil Gilels
Gregor Piatigorsky, Shura Cherkassky, Nathan Milstein, Emil Gilels
1h 58
Isabelle Faust / Ginette Neveu
Isabelle Faust / Ginette Neveu
1h 58
Vladimir Horowitz (pianiste)
Vladimir Horowitz (pianiste)
1h 58
Herbert von Karajan
Herbert von Karajan
1h 58
Philippe Cassard, pianiste et producteur d'émissions de radio sur France Musique
Philippe Cassard, pianiste et producteur d'émissions de radio sur France Musique
58 min
Zoltan Kocsis interprétant le « Concerto pour piano n° 3 » de Bartok (2003)
Zoltan Kocsis interprétant le « Concerto pour piano n° 3 » de Bartok (2003)
1h 58
DigitalVision Vectors
DigitalVision Vectors
Portraits de famille
1h 58
Herbert von Karajan et le Berliner Philharmoniker - 1977
Herbert von Karajan et le Berliner Philharmoniker - 1977
1h 58
Earl Wild - Londres - 1974
Earl Wild - Londres - 1974
1h 58
Charles Owen, pianiste
Charles Owen, pianiste
1h 58
Pianistes oubliés
Pianistes oubliés
1h 58

Biographie

Philippe Cassard
Philippe Cassard
Philippe Cassard Pianiste et producteur de radio français (1962, Besançon) Philippe Cassard est réputé pour ses interprétations des œuvres de Claude Debussy et de Franz Schubert, deux compositeurs auxquels il rend fréquemment hommage, tant sur scène qu’au disque.

Formé au Conservatoire de Paris, Philippe Cassard obtient les premiers prix de piano  (classe de Dominique Merlet) et de musique de chambre  (classe de Geneviève Joy-Dutilleux) en 1982. Il se perfectionne auprès de Hans Graf pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne  puis travaille avec le pianiste russe Nikita Magaloff. Finaliste du Concours Clara Haskil en 1985, il remporte trois ans plus tard le Premier Prix du Concours International de Piano de Dublin. S’en suivent une série de concerts donnés aux côtés des grands orchestres européens – parmi eux, le London Philharmonic, l’Orchestre National de France  et l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Capitole de Toulouse, la Philharmonie de Budapest - et se produit sous la direction de Sir Neville Marriner, Marek Janowski, Charles Dutoit, Pascal Tortelier, Armin Jordan, Vladimir Fedosseijev…

En 1993, Philippe Cassard interprète l'intégrale de l'œuvre pour piano de Claude Debussy  en une seule journée et quatre récitals : il donnera ce cycle au Festival de Besançon et au Wigmore Hall de Londres, puis à Paris, Marseille, Lisbonne, Dublin, Singapour, Sydney, Tokyo, Liège, Toulouse et Vancouver.
 Sa passion pour la musique de chambre, nourrie depuis le conservatoire donne naissance à de nombreuses collaborations avec des artistes tels que Christa Ludwig, Natalie Dessay, Angelika Kirchschlager, Michel Portal, David Grimal, Anne Gastinel, les quatuors Ebène et Modigliani.

Parallèlement à sa carrière pianistique, Philippe Cassard a publié des ouvrages sur la musique  un essai sur Franz Schubert paru chez Actes Sud et un livre d'entretiens sur le cinéma et la musique Deux temps trois mouvements  édité par Capricci. Producteur à France Musique, il assure également, depuis 2013, la programmation classique du festival de Fontdouce en Charente Maritime. I

En quelques dates

1983 :  intègre la Hochschule für Musik de Vienne.
1985 :  première collaboration avec Christa Ludwig.
1994 :  Grand Prix de l’Académie du Disque.
1999-2008 :  direction artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget.
2007 :  Prix SCAM de la « Meilleure œuvre sonore 2007 ».
2008 :  débute une série de masterclasses au Royal Northern College of Music de Manchester
2015 :  le 04 juillet, dernière émission de *Notes du traducteur * sur France Musique, après 432 émissions et 10 saisons.

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2015

Crédit photo : Philippe Cassard © Radio France - Christophe Abramowitz