Philippe Djian

Antoine de Caunes (Getty Images/	Eric Fougere/Corbis), Stephan Eicher (Guillaume Souvant/AFP), Philippe Djian (Getty Images/Dominique Charriau)
Antoine de Caunes (Getty Images/ Eric Fougere/Corbis), Stephan Eicher (Guillaume Souvant/AFP), Philippe Djian (Getty Images/Dominique Charriau)
Philippe Djian
Philippe Djian
La Bande originale
1h 16
Philippe Djian
Philippe Djian
1h 16
The Clock
The Clock
44 min
The Clock
The Clock
44 min
L'écrivain Philippe Djian, 2016
L'écrivain Philippe Djian, 2016
Portrait du romancier, nouvelliste, parolier et scénariste Philippe Djian à Paris le 25 février 2017.
Portrait du romancier, nouvelliste, parolier et scénariste Philippe Djian à Paris le 25 février 2017.
54 min
La librairie francophone
La librairie francophone
54 min
Greta Thunberg, activiste, pendant la manifestation "Youth Strike 4 Climate" à Bruxelles
Greta Thunberg, activiste, pendant la manifestation "Youth Strike 4 Climate" à Bruxelles
2 min
vidéo
Stephan Eicher
Stephan Eicher
Philippe Djian, romancier, nouvelliste, parolier et scénariste le 21 mai 2016 pendant une conférence de presse à Cannes.
Philippe Djian, romancier, nouvelliste, parolier et scénariste le 21 mai 2016 pendant une conférence de presse à Cannes.
56 min
Gabriel Tallent et Philippe Djian
Gabriel Tallent et Philippe Djian
58 min

En savoir plus

Philippe Djian Romancier

Né à Paris le 3 juin 1949, Philippe Djian, après une enfance sans problème dans le 10ème arrondissement et un diplôme de l'Ecole supérieure de Journalisme, commence par exercer d'innombrables petits métiers : docker, vendeur, magasinier, gardien de péage autoroutier. Inspiré par la littérature américaine et la mouvance Beat, il fait paraître son premier recueil de nouvelles, 50 contre 1 , en 1981, suivi des romans Bleu comme l'enfer en 1983 et 37°2 le matin en 1985, tous les deux adaptés au cinéma, respectivement par Yves Boisset et par Jean-Jacques Beineix. Auteur prolifique, il publie désormais pratiquement un livre par an. De sa riche bibliographie, on peut retenir Assassins (1994), Vers chez les blancs (2000), les six saisons de Doggy Bag (de 2005 à 2008), Impardonnables (2009) ou Vengeances (2011). Philippe Djian, qui aime rappeler qu'il est "venu à la littérature par la musique de Bob Dylan et de Leonard Cohen", est par ailleurs le parolier du chanteur Stephan Eicher auquel le lie une profonde amitié et au côté duquel il chante sur scène depuis trois ans. Derniers romans parus : Oh! (2012, en édition de poche en janvier 2014) et Love Song (septembre 2013).

Biographie de la Documentation de Radio France, 02/2014