Pierre Guyotat

écrivain

Biographie

Toute l'actualité

Pierre Guyotat lors de la remise du Prix Medicis pour son ouvrage "Idiotie" à Paris, en 2018
Pierre Guyotat lors de la remise du Prix Medicis pour son ouvrage "Idiotie" à Paris, en 2018
58 min
Pierre Guyotat lors de la remise du prix Médicis pour son roman "Idiotie" en 2018 à Paris.
Pierre Guyotat lors de la remise du prix Médicis pour son roman "Idiotie" en 2018 à Paris.
58 min
vidéo
Pierre Guyotat, le 6 novembe 2018
Pierre Guyotat, le 6 novembe 2018
Pierre Guyotat lors de l'attribution du prix Medicis pour son livre "Idiotie" en 2018
Pierre Guyotat lors de l'attribution du prix Medicis pour son livre "Idiotie" en 2018
Entrée du Musée des Beaux-Arts de La Havane, où s'est tenu le Salon de Mai en 1967
Entrée du Musée des Beaux-Arts de La Havane, où s'est tenu le Salon de Mai en 1967
52 min
Les lauréats des Prix Goncourt, Renaudot, Femina et Médicis : "Leurs enfants après eux" de Nicolas Mathieu, "Le Sillon" de Valérie Manteau, "Le lambeau" de Philippe Lançon et "Idiotie" de Pierre Guyotat
Les lauréats des Prix Goncourt, Renaudot, Femina et Médicis : "Leurs enfants après eux" de Nicolas Mathieu, "Le Sillon" de Valérie Manteau, "Le lambeau" de Philippe Lançon et "Idiotie" de Pierre Guyotat
55 min
Pierre Guyotat
Pierre Guyotat
Jean Cavalier avec les Camisards lors de la guerre des Cévennes.
Jean Cavalier avec les Camisards lors de la guerre des Cévennes.
Matières à penser
44 min
Pierre Guyotat, écrivain et dramaturge à Paris, le 21 avril 2016.
Pierre Guyotat, écrivain et dramaturge à Paris, le 21 avril 2016.
L'Heure bleue
53 min
Pierre Guyotat
Pierre Guyotat
Boomerang
33 min

Biographie

Pierre Guyotat écrivain

Pierre Guyotat est un écrivain et dramaturge français né le 9 janvier 1940 à Bourg-Argental (Loire).

En 1960, Pierre Guyotat écrit sa première fiction intitulée Sur un cheval, publiée un an plus tard aux éditions du Seuil. Appelé en Algérie en 1960, Pierre Guyotat est arrêté au printemps 1962 en Grande Kabylie, par la Sécurité militaire et inculpé d'atteinte au moral de l'armée, de complicité de désertion et de possession de livres et journaux interdits. De retour en France, il rédige Tombeau pour cinq cent mille soldats, récit d’une guerre coloniale dans un pays imaginaire. Refusé au Seuil, le manuscrit est publié par Gallimard en 1967 et connait un grand succès critique.

En 1970, il publie Éden, Éden, Éden, préfacé par Michel Leiris, Roland Barthes et Philippe Sollers, rapidement interdit à la publicité et à la vente aux mineurs par le ministère de l’Intérieur. Après avoir publié deux recueils de textes et des entretiens (Le Livre et Vivre aux éditions Gallimard en 1984), Pierre Guyotat crée pour la scène. Dans le cadre du Festival d'Automne en 1986, il écrit Bivouac dont il assure la mise en scène avec Alain Ollivier. En mars 2000 paraissent Progénitures et Explications, (Gallimard) puis, en 2005, Carnets de bord (Léo Scheer) et l’année suivante, Coma (Mercure de France), récompensé du prix Décembre.

En 2018, son récit autobiographique intitulé Idiotie (Grasset) obtenait le prix Médicis. Pierre Guyotat y racontait sa jeunesse, des années de pauvreté vécues à Paris à l’expérience de la guerre d’Algérie. Il reçoit, la même année, le prix Femina pour l’ensemble de son œuvre.

De 2001 à 2004, Pierre Guyotat est nommé professeur associé à l'Institut d’Études Européennes de l'université Paris 8. En 2004, l'écrivain fait don de ses archives à la Bibliothèque nationale de France.