Pierre Hassner

historien, théoricien des relations internationales, chercheur associé au CERI-Sciences Po (1933-2018)

En savoir plus
Crédit photo : Pierre Hassner en 2003 © AFP - Martin Bureau
Pierre Hassner en 2003
Pierre Hassner en 2003
Réfugiés du Bangladesh au Camps de Choucha - Tunisie (2011)
Réfugiés du Bangladesh au Camps de Choucha - Tunisie (2011)
45 min
Manifestation contre l'austérité, 19 déc. 2013 à Bruxelles
Manifestation contre l'austérité, 19 déc. 2013 à Bruxelles
58 min
Hors-champs carré
Hors-champs carré
Hors-champs
Les Matins
Les Matins
15 min
image podcast
image podcast
39 min
les idées claires
les idées claires
3 min
France Culture
France Culture
France Culture
France Culture
Planète Terre
55 min
France Culture
France Culture
59 min
Les matins d'été
Les matins d'été
2h 02
France Culture
France Culture
59 min
France Culture
France Culture
59 min

En savoir plus

Pierre Hassner en 2003
Pierre Hassner en 2003
Pierre Hassner historien, théoricien des relations internationales, chercheur associé au CERI-Sciences Po (1933-2018)

Pierre Hassner est l'un des grands penseurs européens des relations internationales. Né en Roumanie en 1933 dans une famille juive francophile, il émigre en France avec sa famille pendant la guerre froide, en 1948. C'est un élève brillant, qui étudie au lycée Janson-de-Sailly à Paris et obtient son bac à 16  ans. Il suit des études de philosophies à la Sorbonne et intègre l'Ecole normale supérieure en 1952.

Marqué par le totalitarisme soviétique de ses jeunes années, il se rapproche de Raymond Aron sous la direction duquel il débutera une thèse sur Kant et la liberté, avant de devenir son assistant au CNRS. Après un premier passage aux Etats-Unis, il fera partie des intellectuels français qui feront des relations internationales un champ d'étude spécifique, à côté des sciences sociales.

Sa carrière se déroule entre les Etats-Unis (de l'université John Hopkins à Harvard) et la France, notamment au Centre d'Etudes des Relations Internationales de Sciences Po, le CERI. Intellectuel curieux, venu aux relations internationales par la philosophie, polyglotte, il a marqué de ses travaux et de ses analyses l'étude de la guerre froide et des relations internationales qui ont suivi la fin de celle-ci. En 2003, il s'était opposé à la guerre de Bush contre l'Irak, et avait permis au public français de mieux comprendre les néoconservateurs qui avaient inspiré cette offensive, des néoconservateurs qu'il connaissait bien pour les avoir fréquenté.

Pierre Hassner est mort le 26 mai 2018, à l'âge de 85 ans.

Crédit photo : Pierre Hassner en 2003 © AFP - Martin Bureau