Rachida Dati

Femme politique

Biographie

Toute l'actualité

vidéo
Rachida Dati
Rachida Dati
8 min
Le 7/9
Le 7/9
Le 7/9
2h 00
vidéo
Daniel Morin
Daniel Morin
3 min
Le 7/9
Le 7/9
1h 59
La maire de Paris demande au gouvernement de Jean Castex de fermer les écoles dans la capitale, ce mercredi 31 mars 2021.
La maire de Paris demande au gouvernement de Jean Castex de fermer les écoles dans la capitale, ce mercredi 31 mars 2021.
vidéo
Rachida Dati,  eurodéputée et maire du VIIème arrondissement de Paris
Rachida Dati, eurodéputée et maire du VIIème arrondissement de Paris
10 min
Le 7/9
Le 7/9
Le 7/9
2h 00
Trop de candidats à la présidentielle ?
Trop de candidats à la présidentielle ?
2 min
Rachida Dati, ex ministre sarkozyste, estime pouvoir mener la bataille présidentielle
Rachida Dati, ex ministre sarkozyste, estime pouvoir mener la bataille présidentielle
Actuellement, les inspecteurs de sécurité et agents de surveillance parisiens dépendent de la direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection de la ville de Paris.
Actuellement, les inspecteurs de sécurité et agents de surveillance parisiens dépendent de la direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection de la ville de Paris.

Biographie

Rachida Dati Femme politique

Rachida Dati , femme politique française née le 27 novembre 1965, à Saint-Rémy en Saône-et-Loire, est la première personnalité issue d'une famille d'immigrés maghrébins et musulmans à occuper des fonctions régaliennes dans un gouvernement français.

En décembre 2002, elle devient conseillère de Nicolas Sarkozy, pour qui elle travaille sur le projet de loi sur la « prévention de la délinquance » au ministère de l'Intérieur. Elle est nommée conseiller technique en avril 2004 au cabinet de Nicolas Sarkozy alors ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. Entre janvier et juin 2005, elle est Directrice générale adjointe des services du conseil général des Hauts-de-Seine. Réintégrant le cabinet du ministre de l'Intérieur où elle est nommée Conseiller technique en juin 2005, elle adhère à l'Union pour un mouvement populaire (UMP) en décembre 2006. Elle est nommée, le14 janvier 2007 porte-parole de Nicolas Sarkozy désigné le même jour candidat de l'UMP à l'élection présidentielle.

Après la victoire présidentielle de Nicolas Sarkozy, elle entre dans le premier gouvernement François Fillon en tant que Garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Le 21 janvier 2009 Nicolas Sarkozy veut qu'elle conduise en deuxième position la liste UMP en Ile de France aux élections européennes et le 7 juin 2009, la liste de la Majorité présidentielle avec 29,60 % des voix, obtenant ainsi cinq députés européens.

Après avoir déclaré vouloir se présenter contre François Fillon aux élections législatives de 2012 dans sa circonscription parisienne, elle y renonce finalement le 16 mai 2012.

Biographie rédigée par la Documentation de Radio France.Juin 2012