Raymond Aron

Philosophe et sociologue (1905-1983)

Biographie
Crédit photo : Raymond Aron le 17 septembre 1983. © AFP - Philippe Wojazer
Raymond Aron le 17 septembre 1983.
Raymond Aron le 17 septembre 1983.

Toute l'actualité

Les Nuits de France Culture carré
Les Nuits de France Culture carré
1h 01
Pourquoi faut-il relier la guerre à la politique ?
Pourquoi faut-il relier la guerre à la politique ?
3 min
Hommes et femmes de service américains
Hommes et femmes de service américains
3 min
Jean-Paul Sartre, André Glucksmann et Raymond Aron, lors d'une conférence de presse du mouvement "Un bateau pour le Vietnam", le 20 juin 1979 à Paris
Jean-Paul Sartre, André Glucksmann et Raymond Aron, lors d'une conférence de presse du mouvement "Un bateau pour le Vietnam", le 20 juin 1979 à Paris
27 min
Le 12 mai 2005, Alexis de Tocqueville sur des timbres à l'occasion du  bicentenaire de sa naissance.
Le 12 mai 2005, Alexis de Tocqueville sur des timbres à l'occasion du bicentenaire de sa naissance.
41 min
Pierre Schaeffer, le 16 octobre 1974
Pierre Schaeffer, le 16 octobre 1974
1h 22
Emile Durkheim, penseur considéré comme l'un des fondateurs de la sociologie moderne (1858-1917).
Emile Durkheim, penseur considéré comme l'un des fondateurs de la sociologie moderne (1858-1917).
41 min
Portrait du philosophe et sociologue  français Raymond Aron à Paris.
Portrait du philosophe et sociologue français Raymond Aron à Paris.
31 min
Raymond Aron, le 14 septembre 1955 à Milan, lors d'une conférence sur le thème de "L'avenir de la liberté".
Raymond Aron, le 14 septembre 1955 à Milan, lors d'une conférence sur le thème de "L'avenir de la liberté".
31 min

Biographie

Raymond Aron le 17 septembre 1983.
Raymond Aron le 17 septembre 1983.
Raymond Aron Philosophe et sociologue (1905-1983)

Raymond Aron est né en 1905 à Paris. Après des études de philosophie à l’École normale supérieure et l’obtention de son agrégation, Raymond Aron part étudier en Allemagne dans les années 30. À son retour, il enseigne la philosophie au lycée, devient docteur en philosophie en 1938 et commence à publier des ouvrages (Introduction à la philosophie de l'histoire, 1938) tout en étant tenté par le journalisme dont il fait une première découverte en étant rédacteur de La France libre pendant la guerre.

À la sortie de la guerre, Raymond Aron occupe différents postes de professeur à l’École nationale d’administration, puis à l’Institut d’études politiques, à la Sorbonne en 1956, à l’École pratique des hautes études à partir de 1960 et au Collège de France à partir de 1970. Parallèlement à cette carrière universitaire, Raymond Aron continue à s’intéresser au journalisme. Il cofonde avec Jean-Paul Sartre, la revue Les temps modernes puis collabore au Figaro et à l’Express. Ses positions libérales lui valent d’être reconnu comme un symbole de l’intellectuel de droite. Parmi ses ouvrages de référence, on peut citer L’Opium des intellectuels (1955), Démocratie et Totalitarisme (1965) ; Penser la guerre, Clausewitz (1976). En 1983, il publie ses mémoires intitulées Mémoires. 50 ans de réflexion politique. Raymond Aron meurt le 17 octobre 1983 d’une crise cardiaque.

Crédit photo : Raymond Aron le 17 septembre 1983. © AFP - Philippe Wojazer