Roland Leroy

journaliste et homme politique français (1926-2019), membre du Parti communiste dès 1942, ancien rédacteur en chef du journal L'Humanité

Biographie
Crédit photo : Roland Leroy © Getty - Gilles BOUQUILLON
Roland Leroy
Roland Leroy

Toute l'actualité

Roland Leroy a été employé à la SNCF jusqu'en 1947 avant de gravir progressivement les échelons au PCF. Élu député à Rouen pour la première fois en 1956, à l'âge de 30 ans. Photo de juillet 1977
Roland Leroy a été employé à la SNCF jusqu'en 1947 avant de gravir progressivement les échelons au PCF. Élu député à Rouen pour la première fois en 1956, à l'âge de 30 ans. Photo de juillet 1977
Jean Ferrat en décembre 1985
Jean Ferrat en décembre 1985
53 min
Roland Leroy et son ami, le poète Louis Aragon, assistent à l'inauguration de l'exposition Picasso, le 10 septembre 1981 à la Courneuve, lors de la fête de l'Humanité.
Roland Leroy et son ami, le poète Louis Aragon, assistent à l'inauguration de l'exposition Picasso, le 10 septembre 1981 à la Courneuve, lors de la fête de l'Humanité.
28 min
Roland Leroy
Roland Leroy
28 min
Roland Leroy
Roland Leroy
28 min
Roland Leroy en meeting, 1980
Roland Leroy en meeting, 1980
28 min

Biographie

Roland Leroy
Roland Leroy
Roland Leroy journaliste et homme politique français (1926-2019), membre du Parti communiste dès 1942, ancien rédacteur en chef du journal L'Humanité

Roland Leroy est un homme politique et journaliste français, né le 4 mai 1926 à Saint-Aubin-lès-Elbeuf. Né d'un père cheminot, proche de l’anarcho-syndicalisme, et d'une mère ouvrière textile, il devient ouvrier de la SNCF à la gare de Saint-Aubin-lès-Elbeuf en Seine-Maritime, alors qu'il n'a que 16 ans. En 1942, Roland Leroy adhère aux jeunesses communistes clandestines, au moment de l'occupation nazie. Il devient par la suite une figure du communisme français, en étant élu député de Seine-Maritime entre 1956 et 1958, puis entre 1967 et 1981, et enfin de 1986 à 1988.

Dans les années 1960, Roland Leroy est élu responsable de la culture et des intellectuels pour le PCF. En 1966, il participe au  comité central d'Argenteuil, organisé par le PCF et destiné à en finir avec la pratique d'instrumentalisation des intellectuels et reconnaître le principe de liberté de création. Il devient un ami proche de nombreux artistes, parmi lesquels le poète Louis Aragon. En 1974, il est nommé directeur du journal L'Humanité, principal organe de presse communiste qu'il dirige pendant 20 ans. Il meurt le 25 février 2019 à Clermont-l'Hérault à l'âge de 92 ans.

Crédit photo : Roland Leroy © Getty - Gilles BOUQUILLON