Stendhal

écrivain (1783-1842)

Biographie
Crédit photo : "Marie-Henri Beyle, dit Stendhal" (1840) de Olof Johan Södermark. Château de Versailles. © Aucun(e) - C.C.
"Marie-Henri Beyle, dit Stendhal" (1840) de Olof Johan Södermark. Château de Versailles.
"Marie-Henri Beyle, dit Stendhal" (1840) de Olof Johan Södermark. Château de Versailles.

Toute l'actualité

Trail dans la région montagneuse de Pico do Arieiro, à Madère, au Portugal
Trail dans la région montagneuse de Pico do Arieiro, à Madère, au Portugal
3 min
Le mythe littéraire de Napoléon
Le mythe littéraire de Napoléon
Livres
Gravure illustrant « La Chartreuse de Parme » de Stendhal (1783-1842) édition française de 1883 : Fabrice Del Dongo et une jeune femme,
Gravure illustrant « La Chartreuse de Parme » de Stendhal (1783-1842) édition française de 1883 : Fabrice Del Dongo et une jeune femme,
1h 00
Affiche du film "Le Rouge et le Noir" d'après le roman de Stendhal, réalisé par Claude Autant-Lara (1954) avec Gérard Philipe et Danielle Darrieux dans les rôles principaux.
Affiche du film "Le Rouge et le Noir" d'après le roman de Stendhal, réalisé par Claude Autant-Lara (1954) avec Gérard Philipe et Danielle Darrieux dans les rôles principaux.
59 min
illustration pour Rouge et Noir, roman de Stendhal (1783-1842), gravure d'Henri-Joseph Dubouchet (1833-1909), publié par Conquet, 1884, Paris.
illustration pour Rouge et Noir, roman de Stendhal (1783-1842), gravure d'Henri-Joseph Dubouchet (1833-1909), publié par Conquet, 1884, Paris.
Le Feuilleton
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Le Feuilleton
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Le Feuilleton
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
 Illustration pour le rouge et le noir, roman de Stendhal (1783-1842), gravure de Henri-Joseph Dubouchet (1833-1909), publié par Conquet, 1884, Paris.
Illustration pour le rouge et le noir, roman de Stendhal (1783-1842), gravure de Henri-Joseph Dubouchet (1833-1909), publié par Conquet, 1884, Paris.
Le Feuilleton
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Illustration de Henri-Joseph Dubouchet
Le Feuilleton
Illustration pour le rouge et le noir, roman de Stendhal (1783-1842), gravure de Henri-Joseph Dubouchet (1833-1909), publié par Conquet, 1884, Paris.
Illustration pour le rouge et le noir, roman de Stendhal (1783-1842), gravure de Henri-Joseph Dubouchet (1833-1909), publié par Conquet, 1884, Paris.
Le Feuilleton
 Illustration du roman 'Le Rouge et le Noir' de Stendhal.
Illustration du roman 'Le Rouge et le Noir' de Stendhal.
Le Feuilleton

Biographie

"Marie-Henri Beyle, dit Stendhal" (1840) de Olof Johan Södermark. Château de Versailles.
"Marie-Henri Beyle, dit Stendhal" (1840) de Olof Johan Södermark. Château de Versailles.
Stendhal écrivain (1783-1842)

Stendhal, de son vrai nom Henri Beyle, est né en 1783 à Grenoble. Il perd sa mère à l’âge de sept ans et trouve refuge auprès de son grand-père maternel qui lui fait découvrir la littérature. A seize ans, il quitte Grenoble pour Paris où il doit préparer le concours de l’École Polytechnique mais il y renonce et s’engage dans l’armée de 1800 à 1802 et découvre alors l’Italie. Il repart entre 1806 et 1810, cette fois-ci en Allemagne et en Autriche. Dans ses moments de liberté, Stendhal fréquente les salons, participe à la vie culturelle des pays où il se trouve et s’essaye l’écriture. Il retourne plusieurs fois en Italie au gré des batailles napoléoniennes et aussi au gré de ses nombreuses histoires d’amour.

C’est à partir des années 1820, de retour à Paris, que Stendhal écrit et publie, sans succès, De l’Amour. Il finit par devenir journaliste chroniqueur de la société française dans différents journaux. Stendhal publie aussi ses carnets de voyage comme Rome, Naples et Florence en 1826 et Promenades dans Rome en 1829. L’année suivante, il publie son roman Le Rouge et le Noir alors qu’il est nommé consul à Trieste. En 1836, paraît La Chartreuse de Parme qui connaît une certain succès. Malade, il meurt le 23 mars 1842 laissant derrière lui une œuvre inachevée, en effet il n'a terminé ni son roman Lucien Leuwen ni son autobiographie La Vie de Henry Brulard.

Crédit photo : "Marie-Henri Beyle, dit Stendhal" (1840) de Olof Johan Södermark. Château de Versailles. © Aucun(e) - C.C.