Wole Soyinka

écrivain, Prix Nobel de littérature en 1986

En savoir plus

En savoir plus

Wole Soyinka écrivain, Prix Nobel de littérature en 1986

Wole Soyinka est né à Abeokuta au Nigéria en 1934. Romancier ironique, poète, dramaturge, également essayiste, Wole Soyinka mêle dans ses romans et pièces de théâtre les réalités des villages nigérians qu’il connaît bien et les mythes culturels de l’Europe, voire du monde qu’il a parcouru dans tous les sens, de la Jamaïque à l’Egypte, en passant par les Etats-Unis où il a enseigné. En 1986, le Prix Nobel de littérature vient couronner une oeuvre foisonnante.

Son enfance africaine, Wole Soyinka l'a racontée dans Aké, les années d'enfance (Belfond, 1984) où Abikou, une petite fille destinée à la mort, se promène allègrement entre le monde des morts et le monde des vivants. Mais l’enfance de l'écrivain a eu un autre arrière-plan au goût nettement plus amer : la colonisation britannique qui prétendit importer au Nigeria la modernité de la civilisation occidentale, en même temps qu’elle offrit au jeune Wole l’opportunité d’une éducation à l’occidentale, coïncida avec la découverte du racisme et de l’injustice.

Wole Soyinka est également un homme d’action, un humaniste qui a pris des risques personnels considérables dans sa lutte pour la justice. Emprisonné dans les prisons de Lagos puis de Kaduna entre 1967 et 1969, condamné à mort par contumace en 1994 par la dictature militaire nigériane, il a pris part à de nombreux combats politiques, lançant même son propre parti, en 2010, le Democratic Front for a People’s Federation.