• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture // Féminismes, les conquêtes de demain du 1er au 12 mars 2020

Publié le 28.02.2020
France Culture // Féminismes, les conquêtes de demain du 1er au 12 mars 2020
 
 
 
 
 
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
28/02/2020
 

Féminismes, les conquêtes de demain

Du 1er au 12 mars 2020 sur France Culture

 

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, France Culture explore du 1er au 12 mars les territoires qui restent à conquérir : pouvoir, avortement, ambition, espace public... Dans Les Matins, Guillaume Erner s’entretient avec Michelle Perrot, Tewfik Hakem reçoit les documentaristes Mariane Khoury et Anastasia Mikova, Florian Delorme consacre une semaine de CulturesMonde aux injustices persistantes et Emilie Aubry assurera un Esprit Public 100% féminin en direct et en public de l’Odéon-Théâtre de l’Europe...

 

AU PROGRAMME

 

> Dimanche 1er mars 

 

17h-18h ÊTRE ET SAVOIR, LE MAGAZINE DE L’EDUCATION/ Louise Tourret  

Maternité à réflexion

Avec deux autrices, des femmes ni victimes, ni coupables qui nous invitent à questionner la condition maternelle, les possibilités de rupture avec le modèle dominant et, enfin, la perception que peuvent avoir les enfants de ces sujets : de l'amour donné aux idées sur l'ordre des choses et la place de chacun dans la famille et dans la société, de l'intime au politique. 

Virginie Linhart, réalisatrice de documentaire notamment de Simone de Beauvoir, On ne naît pas femme (France 5 / Zadig Productions, 2007) et autrice de L'effet maternel (Flammarion, 2020), Anne Berest, Autrice et scénariste de la série Mytho réalisée par Fabrice Gobert.

 

> Du lundi 2 au jeudi 5 mars 

 

 9h05-10h LE COURS DE L'HISTOIRE / Xavier Mauduit  
 

FEMMES REVOLTEES, L’HISTOIRE A REINVENTER  

 

Lundi 2 mars: Ballade des héroïnes du temps jadis 

Avec Blanche Cerquiglini, responsable éditoriale des collections Folio classique et Folio théâtre aux Éditions Gallimard, elle a contribué à l’ouvrage Femmes savantes (Belles Lettres, 2020) 

Aude Gogny-Goubert, metteuse en scène et comédienne, elle réalise sur YouTube Virag'INA, une série documentaire qui retrace les grandes lois et mouvements qui ont jalonné le Droit des femmes au XXème siècle 

Et Marine Carcanague, doctorante à Paris I – Panthéon Sorbonne, en train de rédiger sa thèse : « Des femmes d’honneur devant la justice. Honneur et réputations des femmes dans la France du XVIIIe siècle (v. 1700-1789) » sous la direction d’Hervé Drévillon.  

 

Mardi 3 mars: Sœurs d’armes: femmes en guerre 

Avec notamment Sébastien Albertelli, agrégé et docteur en histoire, il est notamment l’auteur de Elles ont suivi de Gaulle (Perrin, 2 janvier 2020) 

  

Mercredi 4 : Insolentes adolescentes ! 

Avec Véronique Blanchard, responsable du Centre d’exposition « Enfants en justice XIXe-XXe siècles » (ENPJJ), elle a fait paraitre un ouvrage tiré de sa thèse intitulé : VAGABONDES, VOLEUSES, VICIEUSES. Adolescentes sous contrôle, de la Libération à la libération sexuelle, (Les Éditions François Bourin, 2019) 

Et Frédéric Lavignette, journaliste, il est notamment l’auteur de Germaine Berton. Une anarchiste passe à l'action (Editions de l’échappée, 2019) 

  

Jeudi 5 mars : (dans le cadre des journées de l'histoire de l'Institut du Monde Arabe):

Femmes combattantes et révolutions féminines  

Modérée par Leyla Dakhli, historienne, chargée de recherche au CNRS (Centre Marc Bloch, Berlin).   

Avec Natalya Vince, chercheuse à l’Université de Portsmouth (Angleterre),  

Stéphanie Latte Abdallah, Chargée de recherche au CNRS - CERI et Silvia Bruzzi - historienne associée à Institut des mondes africains (IMAF/CNRS)  

  

 

11h-12h CULTURESMONDE / Florian Delorme

 

Genre : Les arènes de l’inégalité

 

Lundi 2 mars : 1/4 - Politique : une féminisation en trompe-l’œil

Réjane Sénac, membre du comité de pilotage du programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre - PRESAGE et du conseil scientifique de l’Institut Emilie du Châtelet, Stéphanie Tawa Lama-Rewal, chargée de recherches en science politique au CNRS, Anne-Laure Briatte, maîtresse de conférence en histoire et civilisation allemande à Sorbonne Université

 

Mardi 3 mars : 2/4 - Ecole : déconstruire les stéréotypes

 

Mercredi 4 mars : 3/4 - Travail : la maternité, éternel obstacle ?

Avec notamment Hélène Périvier, économiste à l’OFCE Sciences Po, directrice du programme PRESAGE Programme de Recherche et d’Enseignement des SAvoirs sur le GEnre

 

Jeudi 5 mars : 4/4 - Ville : toujours un espace d’hommes ?

 

 

> Mercredi 4 mars

 

6h02-6h30 – LE REVEIL CULTUREL / Tewfik Hakem 

 

Tewfik Hakem s'entretient avec les deux documentaristes Mariane Khoury et Anastasia Mikova ; la première pour Let's talk (à l’IMA, le 10 mars) où l'histoire d'une mère et de sa fille qui explorent ensemble la trajectoire de quatre générations de femmes de leur famille - une famille égyptienne, originaire du Levant, où la vie et le cinéma ont été intimement liés et le sont toujours - et la seconde qui co-réalise avec le réalisateur Yann Arthus Bertrand, Woman (sortie ce jour), un documentaire qui donne la parole à près de deux mille femmes à travers cinquante pays différents, et aborde des thèmes aussi divers que la maternité, l'éducation, le mariage, l'indépendance financière ou la sexualité...

 

12h55 - 13h30 LA GRANDE TABLE Idées (2ème partie) / Olivia Gesbert

Samar Yazbek : raconter les femmes syriennes

Samar Yazbek, romancière, poète et journaliste syrienne, pour 19 femmes (Stock, septembre 2019)

 

> Jeudi 5 mars

 

7h-9h  LES MATINS DE FRANCE CULTURE / Guillaume Erner

 

Partie 1 : Droits des femmes : actualités d’une lutte
Avec Michelle Perrot, historienne,
auteure de “La place des femmes, une difficile conquête de l’espace public”, ed. Textuel

 

 > Vendredi 6 mars

 

6h45-7h00 LES ENJEUX INTERNATIONAUX – Julie Gacon 

 Yémen, Soudan du sud, Mali : la place des femmes dans la résolution des conflits

 

>Samedi 7 mars

 

15h-16h TOUTE UNE VIEcoordination Christine Bernard  

 

Colette Magny (1926-1997)  

Toute une vie … à chanter les libertés 

Par Hannah Barron
Réalisé par Vincent Decque

 « Dans la famille coup de poing, Ferré, c’est le père, et moi, la mère ! », c’est ainsi que Colette Magny aimait se présenter. Chanteuse et compositrice oubliée des mémoires, sa voix jugée trop provocante fut longtemps bannie des ondes. C’est par les rappeurs français que son héritage refait aujourd’hui surface. Figure de la contestation politique, cette pasionaria de l’indépendance laisse une œuvre complexe et foisonnante : du répertoire afro-américain au free jazz, elle chante des textes poétiques et crie la vie des opprimés. Véritables Documents qu’elle appelait ses « enquêtes », on entend dans ses chansons l’histoire des luttes des années 60 aux années 90 :  des barricades de 68 à la révolution cubaine, des Black Panthers à la condition des immigrés, des luttes ouvrières à la guerre du Vietnam. Il s’exprime dans le chant de Colette Magny une ardeur qui va au-delà de la chanson engagée car moins on l’entendait, plus elle criait.   

 

>Samedi 7 et dimanche 8 mars

 

13h30-14h UNE HISTOIRE PARTICULIERE / coordination Christine Bernard  

 

Elisabeth Revol : toujours plus haut 

Par Michel Pomarède
Réalisation Jean-Philippe Navarre 

En janvier 2018, l’alpiniste est venue à bout – après 3 tentatives infructueuses - de l’ascension du sommet pakistanais Nanga Parbat  à 8126 mètres. Partie avec son compagnon d’aventure Thomas Mackiewicz,  elle  est la seule à  être revenue. Lui est mort des suites d’oedèmes multiples, elle a été sauvée in extrémis. Malgré le drame, elle est prête à repartir. Pourquoi ?  

1er épisode : La montagne tueuse 

 Le 25 janvier 2018, Elisabeth et Thomas sont au sommet. Ils ont réussi un authentique exploit : la première ascension hivernale (avec des températures de -50 à -60 degrés) en style alpin (sans porteur, sans oxygène, sans corde ni camp fixe)  et par une nouvelle voie. En redescendant, Thomas est victime entre autres d’œdèmes et de cécité des neiges et n’arrive plus à bouger, elle continue seule. Pendant 3 jours.  Elle s’en est sortie grâce à la fois à un élan de générosité qui a mobilisé en quelques heures des fonds – 15 000 dollars - pour la location d’un hélicoptère de l’armée pakistanaise et des alpinistes polonais de talent qui sont parvenus à la retrouver. 

2nd épisode : Une conquérante de l’inutile ?  

Qu’est-ce qui pousse des alpinistes à se hisser quasiment à la hauteur des avions de ligne, là où l’oxygène se fait si rare que l’homme peine à mettre un pied devant l’autre ?   

Lionel Terray, compagnon de cordée de Maurice Herzog et de Louis Lachenal sur l’Annapurna en 1950, avait trouvé pour son livre écrit 10 ans plus tard un titre qui a fait date : « les "conquérants de l’inutile".  Une conquête qui se fait aux prix d’efforts intenses : au-delà de 600 mètres, le cerveau est ralenti par l’épuisement, le froid, la faim, la déshydratation.  

 

> Dimanche 8 mars

 

11h-12h L’ESPRIT PUBLIC / Emilie Aubry

Avec Monique Canto Sperber, philosophe, Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la culture, Sylvie Kauffmann, journaliste au Monde et Dominique Schnapper, sociologue.
En direct et en public de l’Odéon – Théâtre de L’Europe

17h-18h ÊTRE ET SAVOIR, LE MAGAZINE DE L’EDUCATION / Louise Tourret  

Orientation scolaire, peut-on sortir des biais de genre ?
Avec notamment François Vouillot, enseignante-chercheuse spécialisée sur les questions du genre et de l'orientation scolaire et professionnelle

> Du lundi 9 au jeudi 12 mars

 

17h- 18h LSD, LA SERIE DOCUMENTAIRE / Coordination Perrine Kervra

 

Avortement, le pouvoir du médecin

Une série documentaire de Johanna Bedeau, réalisée par Angélique Tibau

La prise en charge de l’avortement, et avant lui de la contraception, a bouleversé le corps médical.

Depuis plusieurs siècles l’interdit de l’avortement pesait particulièrement sur la profession mettant en danger des milliers de femmes. Sa répression s’accompagnait de poursuites et de peines pour les personnes le pratiquant. Quelle est aujourd’hui la place de l’acte d’avortement dans la médecine, son histoire, et l’adhésion ou le refus des médecins face à cet acte désormais légal ?

Lundi 9 mars : Du cintre à la canule
« Un enfant si je veux quand je veux ». Planning familial

La prise en charge de l’avortement, et avant lui de la contraception, a bouleversé le corps médical.

Mardi 10 : La clause de conscience
« Nous ne sommes pas là pour retirer des vies. » Bertrand de Rochambeau, président du Syndicat des gynécologues.

Mercredi 11 : Le parcours de la combattante
Pourquoi le service public, au service du citoyen, résiste-t-il tant à la prise en charge d’un problème de santé public ?

Jeudi 12 : Les choix des femmes
« L’avortement ne doit pas être l’envers négatif de la contraception ».

 

> Vendredi 13 mars 

 

16h-18h LA METHODE SCIENTIFIQUENicolas Martin

   
Avec  Jeanne-A Debats, ecrivaine de SF, directrice artistique du Festival des Utopiales et Anne Larue, professeur de littérature à l’Université Paris 13, historienne de l’art, écrivaine. Elle a notamment publié Libère-toi cyborg ! Le pouvoir transformateur de la science-fiction féministe (éditions Cambourakis, octobre 2018).

 

ET AUSSI EN VIDEO…

 

Collection « ces femmes qui ont changé la face du monde »

Sonja Henie : la révolution du patinage artistique

Alors que le milieu du patinage fait également son #MeToo grâce aux révélations de Sarah Abitbol, revenons sur une autre patineuse, elle aussi pionnière, Sonja Henie, qui a transformé ce sport...

 

A venir, le 8 mars…
>Le jour où une femme aurait pu diriger la France, l’histoire d’Isabelle Claire Eugénie qui en 1593 a failli renverser la loi salique pour devenir Reine de France.

>Mistinguett et le baise-main en 1944

 
 
 
 

CONTACTS PRESSE 
 
Claude-Agnès Marcel /
Marie-Julie style=" font-size: 18px;"> /