• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture // MÉCANIQUES DU COMPLOTISME SAISON 3 - Le grand remplacement, un virus français

Publié le 29.10.2019
France Culture // MÉCANIQUES DU COMPLOTISME SAISON 3 - Le grand remplacement, un virus français





COMMUNIQUE DE PRESSE
29 octobre 2019

Série de podcasts originaux

MECANIQUES DU COMPLOTISME SAISON 3
Le grand remplacement, un virus français
Le 6 novembre sur franceculture.fr

Après le 11 septembre 2001 et les Monita Secreta, la saison 3 du podcast Mécaniques du complotisme mène l’enquête sur une théorie du complot devenue mot d’ordre politique au sein des mouvements identitaires : Le grand remplacement.

Le grand remplacement, un virus français.
Une série produite par Roman Bornstein et réalisée par Thomas Dutter en 5 épisodes, disponible en intégralité dès le 6 novembre sur franceculture.fr et les plateformes dédiées.

Entre octobre 2018 et août 2019, 3 attentats ont ensanglanté l’actualité : Pittsburgh, 11 morts ; Christchurch, 51 morts ; El Paso, 22 morts. Perpétrés par des suprémacistes blancs, ces trois massacres visaient respectivement des juifs, des musulmans, des hispaniques. Chaque fois, les terroristes ont rédigé un texte pour expliquer le choix de leurs cibles. Le manifeste du tueur de Christchurch se distingue par son titre : The Great Replacement, Le Grand remplacement. Derrière cette formule se cache une idée complotiste : les élites mondiales organiseraient avec l’immigration le remplacement de la population occidentale. Cette idée a gagné les couvertures de magazines, les plateaux de télévision ; on la retrouve dans les discours politiques, en Europe comme aux Etats-Unis. Ils évoquent tous le nom d’un écrivain français, Renaud Camus.  

Ce podcast déconstruit en archives et analyses le cheminement de cette pensée complotiste depuis ses prémisses au début du XX ème siècle, en compagnie notamment de Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des Radicalités Politiques à la Fondation Jean Jaurès.

 

Épisode 1 : A l’origine du mythe

Le mythe d’une invasion migratoire n’est pas un thème nouveau. A intervalles réguliers, il  traverse la France depuis près d’un siècle. Belle époque, années folles, grande dépression, décolonisation : chaque décennie a connu ses prophètes de la submersion étrangère. Dès les années 1910, le mythe prend forme.


Episode 2 : Le Front National  

Après 1945, la France est à reconstruire. Un million de travailleurs venus des colonies arrivent en métropole. Mais la guerre d’Algérie et la fin des Trente glorieuses font surgir des tensions économiques et communautaires. Bientôt, des forces politiques extrêmes prospèreront sur ces fractures. Reprenant le flambeau de la peur migratoire, le Front National s’installe dans le paysage politique. 


Episode 3 : Renaud Camus

Au début des années 2000, un écrivain français jusque-là principalement connu pour sa contribution à la littérature gay des années 70 s’invite dans les débats sur l’immigration : il est convaincu qu’elle amènera la disparition des Français. Il résume sa pensée en une formule : le grand remplacement. En deux mots, Renaud Camus cristallise les angoisses de l’époque.


Episode 4 : La décennie Zemmour

Pour populariser son concept du grand remplacement, Renaud Camus s’appuie sur un homme, Éric Zemmour, et sur un contexte. En 10 ans, le polémiste médiatique devient une référence intellectuelle dans une France qui se crispe sous le coup de la crise économique, des attentats islamistes et de la vague des réfugiés syriens. En moins de 10 ans, l’idée du grand remplacement gagne les esprits. 

 

Episode 5 : Trump, Camus : les mots tuent

La France n’est pas le seul pays travaillé par l’angoisse migratoire. Par internet, les mots de Renaud Camus traversent les frontières. Pour l’extrême-droite américaine, traumatisée par la présidence Obama et désinhibée par les discours de Trump, le grand remplacement résonne. Inspirés par les appels à résister au “génocide par substitution”, certains vont prendre les armes. Les mots tuent.

 

A ECOUTER AUSSI…

Saison 1 Les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis
Témoins, enquêteurs, journalistes, historiens : tous s’accordent sur le déroulé de cette journée et sur l’identité des responsables. Pourtant, la « version officielle», serait pleine d’incohérences. Les attentats du 11 septembre 2001 ont fait l’objet de la théorie du complot la plus populaire selon le journal britannique The Economist.

Saison 2 Les instructions secrètes » et le faux complot qui visait les jésuites

Depuis sa naissance à Paris en 1534, l'ordre des jésuites suscite des fantasmes complotistes. Avides de pouvoir, les jésuites agiraient dans l'ombre. A l'origine de ce mythe, on retrouve une série de textes et de pamphlets. Parmi eux, un ouvrage se distingue : “les Monita Secreta” ou les instructions secrètes...  

Disponible sur franceculture.fr et sur toutes les plateformes dédiées


CONTACTS PRESSE 
 
Claude-Agnès Marcel style=""> /
Marie-Julie Bourdeau
/