• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture // MECANIQUES DU COMPLOTISME SAISON 5 LE NEGATIONNISME Dès le 22 janvier sur franceculture.fr

Publié le 14.01.2020
France Culture // MECANIQUES DU COMPLOTISME SAISON 5 LE NEGATIONNISME Dès le 22 janvier sur franceculture.fr






COMMUNIQUE DE PRESSE
14 janvier 2020

Série de podcasts originaux

MECANIQUES DU COMPLOTISME SAISON 5
LE NEGATIONNISME

Dès le 22 janvier sur franceculture.fr


De 1941 à 1945, l'Allemagne nazie assassine près de 6 millions de juifs en Europe. En janvier 1945, à l'approche de l'armée rouge, les SS évacuent le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau et en avril de la même année les soldats américains libéreront le camp de Buchenwald. Ainsi le monde va découvrir l’existence des camps d’extermination, organisés à échelle industrielle. Pourtant, dès 1948, une théorie du complot circule niant l’existence de la Shoah et prétendant que les juifs l’ont inventée afin de créer un État : l’État d’Israël. Les négationnistes n’auront dès lors de cesse de répandre cette théorie, des plateaux de télévision aux universités en passant par les scènes de théâtre.

La saison 5 du podcast original Mécaniques du complotisme explore en quatre épisodes les théories du complot qui entourent l’extermination de la communauté juive lors de la Seconde guerre mondiale : Le négationnisme.


Le négationnisme
Une série produite par Roman Bornstein et réalisée par Guillaume Baldy (épisode 1) Thomas Dutter (épisodes 2,3 et 4).

Disponible en intégralité dès le 22 janvier sur franceculture.fr et toutes les plateformes dédiées.

Privations, travail forcé, exécutions de masse et gazage, de 1941 à 1945, l'Allemagne nazie assassine près de 6 millions d'êtres humains. Au sortir de la guerre, un silence gêné entoure cette question. Les crimes contre la communauté juive sont désormais connus, mais les discours officiels ne les distinguent pas des autres exactions subies par le reste des populations européennes. Au procès de Nuremberg chargé de juger les crimes nazis, aucun survivant juif n’est appelé à témoigner.

Certains nostalgiques du Troisième Reich et de Vichy vont profiter de ce non-dit pour tenter de faire de la destruction des juifs d'Europe un non-évènement. Rapidement, ils sont rejoints par d'étonnants alliés de circonstance venus des rangs de la gauche française. Tous répandent l'idée que le génocide n'aurait en réalité jamais eu lieu : les juifs auraient tout inventé pour obtenir de l'argent et justifier la création de l'Etat d'Israël. En compagnie de Valérie Igounet, historienne et directrice adjointe de l’Observatoire du Conspirationnisme, nous remontons aux origines de cette théorie complotiste.

Episode 1 : La rumeur concentrationnaire 
Dès la fin de la seconde guerre mondiale, des nostalgiques du régime nazi et de Vichy entreprennent d’en réécrire l’histoire. Ils répandent l’idée que le génocide n’aurait en réalité jamais eu lieu : les juifs auraient tout inventé pour obtenir de l’argent et justifier la création de l’Etat d’Israël. Témoignages du beau-frère d’un célèbre écrivain fusillé pour collaboration, d’un ancien déporté passé de la gauche pacifiste à l’extrême droite négationniste et du plus proche conseiller de Jean-Marie Le Pen.

Episode 2 : Robert Faurisson, faussaire de profession
Porté par des nostalgiques autoproclamés du nazisme, le combat négationniste reste pendant 30 ans une affaire confidentielle. Mais en 1978, un homme aux apparences bien plus présentables va réussir à porter la question négationniste sur le devant de la scène : Robert Faurisson. 

Episode 3 : L’Affaire Faurisson
Universitaire en mal de reconnaissance, Robert Faurisson est devenu une star du négationnisme. Grâce à sa capacité à déclencher des polémiques et à attirer les médias, le débat sur la réalité des chambres à gaz est désormais sur la place publique. Dans son sillage, extrême-droite et extrême-gauche vont faire cause commune. 

Episode 4 : Les nouveaux relais
A la suite de Robert Faurisson et de ses tracts, de nouvelles figures et de nouveaux outils font entrer le négationnisme dans la modernité. Ancien membre dirigeant du Parti communiste français converti à l’Islam, le philosophe Roger Garaudy devient au cours des années 90 la nouvelle référence du négationnisme. Mais bientôt, Dieudonné, Alain Soral et l’arrivée d’internet remettront Robert Faurisson au centre du jeu. 



A ECOUTER AUSSI…

Saison 1 Les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis
Témoins, enquêteurs, historiens : tous s’accordent sur le déroulé de cette journée et sur l’identité des responsables. Pourtant, la « version officielle », serait pleine d’incohérences. Les attentats du 11 septembre 2001 : la théorie du complot la plus populaire selon le journal britannique The Economist.

Saison 2 Les instructions secrètes » et le faux complot qui visait les jésuites
Depuis sa naissance à Paris en 1534, l'ordre des jésuites suscite des fantasmes complotistes. Avides de pouvoir, les jésuites agiraient dans l'ombre. A l'origine de ce mythe, des textes et parmi eux, un ouvrage en particulier : “les Monita Secreta” ou les instructions secrètes...  

Saison 3 : Le grand remplacement, un virus français
Enquête sur une théorie du complot devenue mot d’ordre politique au sein des mouvements identitaires, en Europe comme aux Etats-Unis : Le grand remplacement. A l’origine de cette théorie, un écrivain français : Renaud Camus. 

Saison 4 La révolution française à la croisée des complots
Tout commence en janvier 1789, lorsque Louis XVI convoque des Etats généraux à Versailles. Les députés, venus de toute la France, représentent les trois ordres : la noblesse, le clergé et le Tiers Etat. Des tensions apparaissent : le clergé et la noblesse faisant corps face aux députés du Tiers Etat.                                                                                                                               
Disponible sur franceculture.fr et sur toutes les plateformes dédiées





CONTACTS PRESSE 
 
Claude-Agnès Marcel style=""> /
Marie-Julie Bourdeau
/