• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture //Otages : rompre le silence - une semaine spéciale Matières à penser d'Antoine Garapon du 2 au 6 mars

Publié le 28.02.2020






COMMUNIQUE DE PRESSE
28/02/2020

Otages : rompre le silence

Matières à penser
par Antoine Garapon

Du 2 au 6 mars 2020 de 22h15 à 23h



Fariba Adelkhah et Roland Marchal, tous deux chercheurs au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), ont été arrêtés par les autorités iraniennes au début du mois de juin 2019. Depuis lors, ils sont incarcérés en Iran. Ils seront jugés le 3 mars 2020 par la 15e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran sur les deux chefs d’accusation de "propagande contre le système politique de la République islamique" et "collusion en vue d’attenter à la sûreté nationale" pour Fariba Adelkhah et sur ce dernier chef d’accusation pour Roland Marchal.

Du 2 au 6 mars, à 22h15, « Otages : rompre le silence » une semaine de Matières à penser d’Antoine Garapon.

 « Fariba Adelkhah vient d’être hospitalisée suite à la dégradation de son état de santé. Après une grève de la faim, ne bénéficiant pas des traitements adéquats, elle est en danger tout comme son confrère Roland Marchal.  Nous connaissons bien ces deux chercheurs, nous les avons souvent reçus sur notre antenne. Ils payent le prix fort pour leur engagement  professionnel en faveur de la connaissance. Face à l’arbitraire de leur arrestation et demain possiblement de leur jugement, rien ne serait pire que le silence. France Culture se mobilise et je suis reconnaissante à Antoine Garapon d’avoir pris l’initiative de cette semaine spéciale de Matières à penser ».  

Sandrine Treiner, directrice de France Culture 

Matières à penser : « Otages : rompre le silence »

Lundi 2 mars Une pratique très ancienne avec Gilles Ferragu, auteur de Otages, une histoire. De l’antiquité à nos jours (Gallimard, Folio, 2020)

La pratique des otages est vieille comme le monde. On la rencontre depuis la plus haute antiquité mais elle a changé de signification. D’un gage donné par le prince pour garantir son désir de négociations et de paix, elle est devenue source de pression et de chantage. 

Mardi 3 mars Le dilemme de l’employeur avec Fabrice Weissman, co-directeur de la cellule CRASH de Médecins sans frontières (MSF), auteur de Agir à tout prix ? Négociations humanitaires, l’expérience de Médecins sans frontières, (La découverte, 2011)

L’employeur est souvent pris en étau entre les différents gouvernements impliqués, la protection de ses personnels et la famille. Sa marge de liberté est très réduite, mais il se retrouve souvent seul lutter pour leur libération.

 Mercredi 4 mars Le dilemme de l’État avec François Nicoullaud qui fut ambassadeur en Iran,

Retour sur la crise des otages américains en Iran  qui a  marqué une rupture dans l’histoire des prises d’otages.

Jeudi 5 mars Témoignage d’une ex-otage : Florence Aubenas

Florence Aubenas, journaliste au journal Le Monde a été retenue en otage en 2005 à Bagdad. Elle témoigne.

Vendredi 6 mars  Faut-il négocier ? Payer une rançon ? Les dilemmes politiques et moraux de la prise d’otages avec Ariel Colonomos, chercheur au CERI, auteur Le prix de la vie (PUF, 2020)

Faut-il négocier avec les ravisseurs ? Les États qui s’y refusent comme les États-Unis ou la Grande-Bretagne n’obtiennent pas de meilleurs résultats en termes de protection. Donner un prix à la vie est en soi une pratique honteuse. Kant ne disait-il pas que seules les choses ont un prix et que les hommes ont une dignité ?

Réécoutez et podcastez l’émission sur franceculture.fr





CONTACTS PRESSE 
 
Claude-Agnès Marcel /
Marie-Julie style=""> /