• Fréquences
  • Accès
  • Contact

France Culture - Récompensée par le Prix Italia dans la catégorie Fiction pour "Vie et mort de Yuanli"

Publié le 25.09.2020
 
 
25 septembre 2020
 

 

France Culture récompensée

 

Prix Italia dans catégorie Fiction pour
Vie et mort de Yuanli

 
 
 
 
 
France Culture a été récompensée vendredi 25 septembre lors de la cérémonie de clôture du 72ème Prix Italia dans la catégorie Fiction pour Vie et mort de Yuanli coréalisée par Naël Marandin et Alexandre Plank. Le Prix Italia, un des prix internationaux les plus prestigieux, récompense chaque année les meilleurs programmes radiophoniques européens et internationaux. Cette année, des fictions anglaises, autrichiennes, tchèques, allemandes ou néerlandaises concourraient dans cette catégorie.

 

Vie et mort de Yuanli :

Vie et mort de Yuanli est une fiction tournée en décors naturels, dans le quartier de Belleville à Paris, au cœur de la prostitution chinoise, de la clandestinité, de la violence, du proxénétisme et des rapports ambigus qu'entretiennent travailleuses du sexe, clients, policiers et riverains. Elle prend pour point de départ un fait divers réel survenu en août 2012, l'assassinat d'une prostituée dans son petit appartement. Cette fiction, écrite et tournée après un long travail d'enquête et de terrain mené par Naël Marandin, associe, en mêlant le documentaire à la fable, des comédiens et des non-comédiens (prostituées, policiers, clients, habitants du quartier). A partir de ce fait divers sinistre et de ce quartier fiévreux, une histoire se tisse : celle de la relation de Franck, un policier du commissariat de Belleville, et Song, une prostituée arrivée de Chine trois ans plus tôt.

Distribution : Lucie Teng (Song), Eric Bougnon (Franck), Miglen Mirtchev (un policier), David Nathanson (un policier), Huang Julan (Yuanli), Wan Yanyun (une prostituée), Wang Xiaoyu (une prostituée), André Antébi (un policier), Mélie Chen (une prostituée), Sun Bijia (une prostituée), Niu Xiaowa (une prostituée), Stéphane Bonnard (un policier), François Chattot (un riverain), Alexandre Plank (Bertrand), Naël Marandin (l'homme du local associatif), le commandant honoraire de la brigade criminelle Jean-Paul Copetti, ainsi que des clients, des riverains, des policiers et des prostituées ayant souhaité conserver leur anonymat. 

 

Scénario : Naël Marandin

Réalisation : Naël Marandin et Alexandre Plank

Musique et création sonore : Jocelyn Robert  

Production : France Culture - Service des Fictions dirigé par Blandine Masson

Conseillère littéraire Atelier Fiction : Céline Geoffroy et Pauline Thimonnier

Prise de son, montage et mixage : Pierric Charles, Sébastien Royer

Assistant à la réalisation : Pablo Valero

(Date de première diffusion : 12 juin 2018 dans l’Atelier Fiction)  

 

Alexandre Plank :

Alexandre Plank a étudié la philosophie à l'Université du Bauhaus de Weimar et la dramaturgie à l'École Supérieure du Théâtre National de Strasbourg. Il travaille pour France Culture depuis 2010. Il y réalise des fictions et des documentaires. Il a créé pour la chaîne des séries d'émissions de créations radiophoniques et musicales telles que Pop Fiction ou Radiodrama. Il a reçu le Prix Italia, le Grand Prix Radio de la Société de Gens de Lettres, le Prix Phonurgia/SACD et le Prix Sankt Pölten. Également traducteur, il a traduit des œuvres de Michel Serres, Jacques Derrida, Paul Virilio, Bernard Stiegler, Régis Debray, Marius von Mayenburg et Ferdinand Bruckner.

 

Naël Marandin :

Après ses études de Sciences Politiques, il séjourne en Chine et, à son retour, devient réalisateur. Il s’essaye au documentaire, participe à des installations et performances vidéo avec le collectif KompleXKapharnaüM, et réalise deux courts-métrages de fiction projetés et primés dans de nombreux festivals. Il y raconte des histoires où se mêlent le social et l’intime, le pouvoir et le désir. La marcheuse (2016), son premier long métrage, s’inspire de ses 10 années d’engagement dans une association favorisant l’accès au droit et aux soins des femmes chinoises qui se prostituent à Paris. Son deuxième long-métrage, La terre des hommes, vient d’être sélectionné à la Semaine de la Critique – Cannes 2020.

 

Fondé à Capri en 1948, le Prix Italia était à l’origine dédié uniquement aux œuvres radiophoniques. Il recense aujourd’hui neuf catégories : trois pour les programmes radio, trois pour les programmes TV et trois pour les projets Web ; un prix spécial du Président de la République italienne est aussi décerné.  Ce concours international, organisé par la Rai, se déroule en Italie et cherche à récompenser la qualité, la créativité, et l'innovation dans les programmes radiophoniques, télévisuels et les contenus pour la toile.

 
 

CONTACTS PRESSE 
 
Claude-Agnès Marcel style=""> /

Marie-Julie Bourdeau
/