• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Le Conseil d’administration de Radio France approuve les comptes 2018 de l’entreprise

Publié le 19.04.2019

Radio France dépasse ses objectifs sur plusieurs indicateurs du Contrat d’objectifs et de moyens. Pour la première fois depuis 2014, l’entreprise affiche un résultat 2018 bénéficiaire permis grâce à la mise en œuvre d’une stratégie rigoureuse en matière de pilotage de ses projets de développement.

Le Conseil d'administration de Radio France approuve le budget 2019
Le Conseil d'administration de Radio France approuve le budget 2019, par Radio France

 

Réuni sous la présidence de Sibyle Veil, le Conseil d’administration de Radio France a approuvé le rapport d’exécution du Contrat d’objectifs et de moyens (COM) 2015 - 2019 de Radio France et ses comptes pour 2018.

 

Pour la première fois depuis 2014, le résultat est bénéficiaire et s’établit à 7,3 M€. Ce retour aux bénéfices est le fruit de la politique volontariste d’économies et des efforts conséquents de maîtrise des charges menés par l’entreprise depuis 2014 et de sa stratégie rigoureuse en matière de pilotage de ses projets de développement, dans le respect des engagements pris dans le COM 2015-2019.

Les résultats 2018 de Radio France traduisent également le succès de sa stratégie de diversification des publics, et d’accès à la culture et aux savoirs, confirmés par des records d’audiences et l’arrivée de nouveaux publics sur les antennes et à la Maison de la radio.

Ils concrétisent les nombreux chantiers de modernisation engagés par l’entreprise pour affirmer son rôle d’acteur majeur de l’audiovisuel public à l’heure où le secteur vit de profondes mutations.

 

Pour cette 4ème année du Contrat d’objectifs et de moyens 2015-2019, Radio France dépasse ses objectifs sur plusieurs indicateurs du COM

La stratégie engagée par Radio France depuis la rentrée 2014 pour renforcer la diversité de son offre globale et la complémentarité de ses antennes s’est poursuivie en 2018 avec des résultats historiques. Radio France a confirmé en 2018 sa position de premier groupe radiophonique : premier sur l’hertzien et premier sur le numérique. La stratégie de média global mise en œuvre par l’entreprise s’est concrétisée en septembre 2018 avec des grilles de programmes modernisées, conçues dès le départ pour les différents supports d’écoute. Elle a porté ses fruits avec chaque jour 14,6 millions d’auditeurs d’au moins une station de Radio France, soit +2 millions d’auditeurs par rapport 2014. Dans le même temps, les applications et sites ont engrangé plus de 182 millions d’écoutes et 63 millions de visites.

Les formations musicales ont elles aussi fait preuve d’un grand dynamisme en engageant de nouveaux projets artistiques et en allant à la rencontre, notamment dans les territoires, mais aussi à l’international, d’un public toujours plus large et divers.

Radio France a également poursuivi sa politique en faveur de la promotion de la diversité, tant par son offre radiophonique, sa production musicale et culturelle, que sa politique de ressources humaines. La représentation des femmes sur les antennes de Radio France a de nouveau progressé, pour atteindre 39 % en 2018. L’entreprise a par ailleurs signé la charte LGBT, renforçant ainsi son action en faveur du respect de l’intimité et des personnes ; ainsi que deux nouveaux accords triennaux, l’un en faveur de l’insertion professionnelle et de l’emploi des personnes en situation de handicap en janvier 2018, l’autre sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Le Conseil d’administration a approuvé les comptes 2018 de Radio France, bénéficiaires  pour la première fois depuis 2014, grâce à la mise en œuvre d’une stratégie rigoureuse en matière de pilotage de ses projets de développement et à une politique volontariste d’économies et de gestion

 

Radio France affiche un résultat net de +7,3 M € qui s’inscrit dans la trajectoire de retour à l’équilibre des comptes de l’entreprise prévu dans la trajectoire du COM.

Le chiffre d’affaires de Radio France s’établit à 671,2 M€, en progression de 2,3% par rapport à 2017 (656,0M€).

Le résultat net fait apparaître un bénéfice de 7,3 M€, supérieur à l’objectif fixé dans le COM (2,8 M€) et à celui réalisé en 2017 (-4,8 M€). Ce résultat s’explique tant par le dynamisme des ressources que par la maîtrise des charges de fonctionnement.

La contribution à l’audiovisuel public (CAP) de fonctionnement attribuée à Radio France s’élève à 586,4 M€ en 2018, en hausse de 1,5 % par rapport à 2017, la CAP d’investissement ayant pour sa part été réduite à 10 M €.

Les ressources propres, en progression de 8,6% par rapport à 2017, s’établissent à 84,9 M€. Les recettes publicitaires hertziennes (41,9 M€), digitales (3,2 M€) et messages d’intérêt général (5,7 M€) sont en augmentation du fait des bonnes audiences des antennes de Radio France et de la croissance des écoutes numériques.

Parallèlement, l’augmentation de la fréquentation des concerts a entrainé une hausse des recettes de billetterie qui s’élèvent à 3,8 M€ (+ 0,3 M€).

Enfin les recettes de diversification et d’édition ont également sensiblement augmenté.

 

L’augmentation du chiffre d’affaires s’accompagne d’une maîtrise des charges grâce à la mise en œuvre d’une politique rigoureuse de consommation et de renégociations des contrats fournisseurs, en lien avec la stratégie achats. La masse salariale s’établit pour sa part à 396,8 M€, en diminution de 2,3% par rapport à 2017. Pour répondre aux objectifs fixés dans le COM, Radio France a également poursuivi en 2018 ses efforts de maîtrise des effectifs par le non-remplacement d’une partie des départs naturels.

 

Radio France a accéléré en 2018 sa mutation numérique. Au total, les investissements réalisés par Radio France en 2018 s’élèvent à 45,2 M€ (contre 40,2 M€ en 2017).

La politique d’investissements permet à l’entreprise d’accompagner le développement du numérique avec des moyens en croissance, la modernisation de ses infrastructures radiophoniques et informatiques, ainsi que la modernisation des installations du réseau France Bleu, pour un montant global investi de 25,6M€ hors réhabilitation.

 

L’avancée du programme de réhabilitation, pour lequel les investissements s’élèvent à 18,8 M€ en 2018, a notamment permis la livraison de la phase « 4 » du programme,  qui a conduit à l’ouverture de la porte D (rue Raynouard) en janvier 2019 à l’ensemble des collaborateurs et aux publics accueillis à la Maison de la radio.

 

La trésorerie s’établit à la clôture à +6,1 M€, en progression par rapport à 2017, compte tenu de l’amélioration du résultat et de décalages de décaissements liés notamment au chantier de réhabilitation.