• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Michel Legrand, toujours ! les 24, 25 et 26 janvier 2020 à Radio France

Publié le 11.12.2019
Michel Legrand, toujours ! les 24, 25 et 26 janvier 2020 à Radio France
Communiqué de presse - 11 décembre 2019
 
 
 
 

 

MICHEL LEGRAND, TOUJOURS !

LES 24, 25 ET 26 JANVIER 2020, UN WEEK-END POUR CELEBRER UN PARCOURS MUSICAL UNIQUE ET FOISONNNANT

 

Un an après sa disparition, Radio France choisit de célébrer le musicien aux multiples facettes le temps d’un week-end. Trois concerts, trois univers : Michel Legrand et le cinéma, avec un florilège de ses musiques de film interprétées par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Michel Legrand, Jazz sous la direction artistique de Fred Pallem, entouré des musiciens du Sacre du Tympan, et Michel Legrand, la musique en-chantée réunissant Natalie Dessay, Camille Bertault et l’Orchestre Philharmonique de Radio France autour de ses plus célèbres mélodies.

De plus, en écho à ce week-end musical, du 12 décembre au 30 janvier une exposition « Rien n’est grave dans les aigus » retrace dans la Nef de la Maison de la radio, l’univers musical et discographique de Michel Legrand.

Trois programmes inédits et une exposition pour une célébration de l’universalité de sa musique, une manière obstinée de continuer à la conjuguer au présent.

 
 

 

VENDREDI 24 JANVIER 20H

AUDITORIUM DE RADIO FRANCE

 

LE CINEMA DE MICHEL LEGRAND

Prix France Musique Sacem de la musique de film

 

Premier volet d'une série de trois concerts consacrés à l'univers de Michel Legrand, cette soirée permettra d'entendre une curiosité : le Concerto pour flûte de l'auteur des Moulins de mon coeur. Elle se poursuivra avec un luxuriant programme de bandes très originales de Michel Legrand, pour orchestre symphonique enrichi d’une rythmique de jazz. On y entendra des raretés (la musique du film-testament d’Orson Welles The Other Side of the Wind) mais aussi un extrait de la bande originale de Cléo de 5 à 7, une suite composée de grandes pages des musiques composées pour Jacques Demy, etc.

Hervé Sellin piano 
Erik Berchot piano
Claude Egéa trompette
Denis Leloup trombone
François Laizeau batterie
Pierre Boussaguet contrebasse
Henri Demarquette violoncelle
Orchestre Philharmonique de Radio France
Frank Strobel
 direction

Ce concert est diffusé en direct sur France Musique.

 

 

SAMEDI 25 JANVIER 20H

STUDIO 104 DE RADIO FRANCE

 

MICHEL LEGRAND, JAZZ

 

Le Sacre du Tympan, fraichement récompensé par la Victoire du Jazz du « groupe de l’année 2019 », rendra hommage à Michel Legrand en revisitant une sélection de titres cultes, célébrant le « French groove » si caractéristique d’une partie de l’œuvre du célèbre compositeur français. L’orchestre se verra augmenté de 12 cordes à l’occasion de ce concert mené pied au plancher sur des arrangements originaux et sous la direction artistique de Fred Pallem.

Fred Pallem direction artistique, basse électrique

Alice Lewis chant

Vincent Taeger batterie
Guillaume Lantonnet percussions

Fred Escoffier claviers
Ludovic Bruni guitare
Fabrice Martinez trompette, bugle
Alexandre Hérichon trompette, bugle
Michaël Joussein trombone
Bastien Weeger clarinette, saxophones
Balthazar Naturel clarinette, flûtes, saxophones
Pascal Mabit saxophones, flûtes
Cyril Garac, Marie Salvat, Clara Le Carme, Anne Le Pape, Aurélie Gallois, Mathias Naon violons
Claire Merlet, Cécile Brossard, Alain Tresallet violons altos

Rafaël Cumont-Vioque, Aurore Montaulieu, Solène Chevalier violoncelles

 

DIMANCHE 26 JANVIER 16H

AUDITORIUM DE RADIO FRANCE

 

MICHEL LEGRAND, LA MUSIQUE EN-CHANTEE

 

Un grand nombre de chansons blasons du grand Michel sont nées du cinéma : Sans toi, Je ne pourrai jamais vivre sans toi, la Chanson des jumelles, What are you doing the rest of your life, Les Moulins de mon cœur, Un parfum de fin du monde… Sans parler du Cinéma, fruit de son quatre mains avec Claude Nougaro, chanson dont le grand écran n’est pas l’acte de naissance mais le sujet. Ce concert sera l’occasion pour de nouveaux interprètes de saluer Michel Legrand en se réappropriant ce répertoire, en alternance avec des compositions orchestrales. Comme une confirmation du credo cher au compositeur : « La bonne musique de film doit autant servir le film que la musique. »

Natalie Dessay chant
Camille Bertault chant
Hervé Sellin piano 
Claude Egéa trompette
Denis Leloup trombone
François Laizeau batterie
Marc-Michel Lebevillon contrebasse
Orchestre Philharmonique de Radio France
Bastien Stil direction

 

 

DU 12 DECEMBRE 2019  AU 30 JANVIER 2020

NEF DE LA MAISON DE LA RADIO

 

EXPOSITION : « Rien n’est grave dans les aigus »

 

Michel Legrand est un monde, un univers musical et discographique, un télescopage d’images et de sons que cette exposition se propose de mettre en scène, un an après la disparition du musicien. « À mes yeux, affirmait-il, une très belle chanson peut avoir autant de valeur que certaines œuvres de Wagner. » La chanson, certes. Mais il y avait aussi le jazz : le 28 février 1948, salle Pleyel, le jeune Michel Legrand assiste à deux concerts de Dizzy Gillespie. Pour l’élève du Conservatoire de Paris, c’est un électrochoc. « Le bebop, dira-t-il, c’était une autre voix, un autre air, une alternative à l’enseignement du Conservatoire. Bach, Mozart ou Ravel, c’était ma langue maternelle ; le jazz, ma première langue vivante. » De toutes ces influences naîtra le Michel Legrand que nous aimons, pluriel et inclassable, dont le véritable acte de naissance discographique est un 33-tours instrumental daté de 1954 : I Love Paris.

 

Entrée libre, Radio France 116 avenue du Président Kennedy, 75016 Paris.

 

Production : Direction de la Musique et de la Création

Commissariat d’exposition : Stéphane Lerouge

Scénographie : Nuits Blanches Studio

 

 

 

 
 

Pôle de relations médias / Direction de la Musique et de la Création de Radio France

 

François Arveiller /   

Marianne Devilleger /  

Laura Jachymiak /