• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Patricia Kopatchinskaja artiste en résidence à Radio France joue les deux Concertos pour violon de Béla Bartók

Publié le 14.10.2020

Communiqué de presse - 14 octobre 2020


La violoniste Moldave Patricia Kopatchinskaja, artiste en résidence à Radio France joue les deux Concertos pour violon de Béla Bartók avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France et Mikko Franck.

En remplacement de leur tournée en Allemagne et Autriche qui devait avoir lieu du 23 au 28 octobre, l'Orchestre Philharmonique de Radio France, son directeur musical Mikko Franck et la violoniste Patricia Kopatchinskaja proposeront les deux Concertos pour violon de Béla Bartók à l'Auditorium de Radio France en regard de grandes oeuvres du répertoire français. 
Le jeudi 22 octobre (nouvelle date), Patricia Kopatchinskaja jouera le Premier Concerto suivi de la Symphonie Fantastique de Berlioz.
Le vendredi 30 octobre, elle interprétera le Deuxième Concerto du compositeur hongrois (en remplacement du Concerto pour violon n° 2 de Karol Szymanovski).  Egalement au programme de ce deuxième concert, Mikko Franck dirigera la Symphonie en ré de César Franck, récemment parue chez Alpha Classics.

Patricia Kopatchinskaja fait partie des six artistes en résidence pour la saison 2020-2021 des concerts que Radio France accueille Benjamin Grosvenor,Barbara Hannigan, Jean-Guihen Queyras, Karol Mossakowski, le Quatuor Diotima.

AUDITORIUM DE RADIO FRANCE

BÉLA BARTÓK
Concerto pour violon n°1
HECTOR BERLIOZ
Symphonie Fantastique 

PATRICIA KOPATCHINSKAJA violon
ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
MIKKO FRANCK direction

AUDITORIUM DE RADIO FRANCE

BÉLA BARTÓK
Concerto pour violon n°2
CÉSAR FRANCK
Symphonie en ré 

PATRICIA KOPATCHINSKAJA violon
ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE
MIKKO FRANCK direction

Ce concert sera diffusé en direct sur France Musique. 

L’activité de Patricia Kopatchinskaja est marquée par son intérêt pour la création, ainsi que pour les projets hors-norme. La saison dernière était programmée une tournée européenne en compagnie du London Symphony Orchestra dirigé par Sir Simon Rattle, ainsi qu’une série de concerts à travers le Japon sous la direction de Teodor Currentzis. En février 2020, elle assurait la création du Concerto pour violon de Francisco Coll en compagnie de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg. Fin 2019, un projet original en collaboration avec la soprano Anna Prohaska et la Camerata Bern, Maria Mater Meretrix, comprenant des œuvres de Kurtág, Martin et Holst, était présenté à Cologne, Francfort et Amsterdam. L’été 2019, le projet « Pierrot lunaire », interprété par les Berliner Philharmoniker, faisait suite à deux autres projets : « Dies Irae » et « Bye Bye Beethoven ». La saison précédente, elle se produisait en compagnie de l’ensemble Il Giardino Armonico dans une rencontre entre Vivaldi et des œuvres nouvelles de compositeurs d’aujourd’hui (CD à paraître sous le label Alpha) et elle faisait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano, ainsi qu’avec le Los Angeles Philharmonic sous la direction de Mirga Gražinytė-Tyla.

Patricia Kopatchinskaja se produit régulièrement avec la pianiste Polina Leschenko, avec laquelle elle a donné des concerts au Japon et aux États-Unis, ou encore avec le clarinettiste Reto Bieri. En janvier 2020, elle donnait avec le violoncelliste Jay Campbell une série de récitals à Washington, Boston, Santa Barbara et San Francisco.

Pour soutenir la lutte contre le réchauffement climatique, elle a joué avec des membres de la Staatskapelle Berlin, fondateurs de l’Orchester des Wandels, pour présenter le projet « Dies Irae » en soutien de la NaturTon Stiftung. Elle est également ambassadrice de Terre des Hommes, organisation suisse pour l’enfance et le développement solidaire.

De 2014 à 2018, Patricia Kopatchinskaja a été « Artistic Partner » du Saint Paul Chamber Orchestra.

Elle a enregistré un album intitulé Death and the Maiden avec le Saint Paul Chamber Orchestra, qui réunit le Quatuor « La Jeune fille et la mort » de Schubert, dans une adaptation avec orchestre de chambre, et des œuvres de Dowland, Gesualdo, Holliger et Kurtág (Alpha). Parmi ses autres enregistrements : le Concerto pour violon de Michael Hersch en compagnie de l’International Contemporary Ensemble et un album intitulé « Deux », avec la pianiste Polina Leschenko. Avec la Camerata Bern, elle publiait en 2019 un album original, « Time and Eternity », comprenant des œuvres de Machaut, Frank Martin, Hartmann, Bach, Zorn, etc. (Alpha).

Retrouvez Patricia Kopatchinskaja les 22 et 30 octobre, 14 février, 11 avril et 18 juin.
Patricia Kopatchinskaja a enregistré le Concerto n° 2 de Béla Bartók sous la direction de Peter Eötvös en 2013 chez le label Naïve. 
Le disque Franck by Franck qui comprend la célèbre Symphonie en ré de César Franck est paru en avril 2020 chez Alpha Classics. 

Pôle de relations médias / Direction de la Musique et de la Création de Radio France

 

François Arveiller /   

Marianne Devilleger /  

Laura Jachymiak /