• Fréquences
  • Accès
  • Contact

Retrouvez l’émotion ! La saison 2020-2021 des concerts de Radio France est en ligne

Publié le 01.04.2020
Retrouvez l’émotion ! La saison 2020-2021 des concerts de Radio France est en ligne

COMMUNIQUE DE PRESSE - 1er AVRIL 2020


Retrouvez l’émotion !  

La saison 2020-2021 des concerts de Radio France est en ligne sur le site www.maisondelaradio.fr


Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à la brochure en ligne


La situation à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés est inédite et nous contraint à modifier nombre de nos usages. Pour autant, nous savons que nous retrouverons le public, et, malgré la dureté de ce moment, nous avions envie de vous informer de nos projets. Tout ce qui nous permet de penser à demain est porteur de joie et parle déjà du plaisir de vous retrouver à l’Auditorium de Radio France.


Cette année encore, Radio France propose plus de 200 concerts et offre la possibilité d’entendre l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Chœur et la Maîtrise de Radio France dans des répertoires qui, de Beethoven à Stravinsky, de Bach à Dusapin, Mahler mais aussi Zappa, Reich ou Piazzolla, embrassent quatre siècles de musique. L’occasion d’entendre, dans ce vaste salon de musique qu’est l’Auditorium (1461 places), mais également au Studio 104 (856 places) ainsi qu’en région et dans le cadre de tournées internationales, les interprètes, solistes et chefs dont nos quatre directeurs musicaux (Emmanuel Krivine, Mikko Franck, Martina BatičSofi Jeannin), maîtres confirmés ou talents émergents, qui comptent parmi les plus brillants de la scène musicale internationale.

  

Ces promesses sont riches et ouvertes, accueillantes. Elles disent ce qu’aujourd’hui nous ressentons plus que jamais : que la culture est une rencontre et que la musique est sans doute l’une de plus belles raisons de se retrouver.  

En attendant de nous revoir, les concerts filmés de nos formations (3 000 enregistrements disponibles) sur la plateforme France Musique, à laquelle vous pouvez accéder gratuitement toute l’année, vous permettront de patienter en paisible et vivifiante compagnie.



#OUVERTUREDELASAISON 

Les quatre formations musicales de Radio France seront mobilisées les 17 et 18 septembre pour l’ouverture de la saison des concerts à l’Auditorium de Radio France et en direct sur France Musique. 

Le 17 septembre, Emmanuel Krivine, pour sa dernière saison comme directeur musical de l’Orchestre National de France, interprète notamment Till l’Espiègle de Richard Strauss et la Deuxième Symphonie de Schumann. 


Le lendemain, l’Orchestre Philharmonique, le Chœur et la Maîtrise de Radio France emportés par la baguette de Mikko Franck proposent la Messe de Stravinsky, des fragments du Martyre de saint Sébastien de Debussy, le Troisième Concerto pour piano de Rachmaninov avec la pianiste Anna Vinnitskaya, et deux créations (Beehoven is calling de Kaija Saariaho et une œuvre de Camille Pépin).


En deux concerts, les principales thématiques de la saison seront abordées par les formations musicales : Richard Strauss, Anniversaire Stravinsky, Intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov, et la création d’œuvres de notre temps.  

#ARTISTESENRESIDENCE 


Radio France accueille pour cette nouvelle saison six artistes en résidence aussi divers que le pianiste Benjamin Grosvenor, la violoniste Patricia Kopatchinskaja, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, la soprano et chef d’orchestre Barbara Hannigan, l’organiste Karol Mossakowski  et le Quatuor Diotima qui viendront enrichir l’offre des formations. 

#BEETHOVEN250 


Les formations musicales poursuivent la célébration du 250e anniversaire de la naissance de Beethoven


L’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Mikko Franck présente pour son concert d’inauguration de la saison des concerts, en création française, une œuvre de Kaija SaariahoBeethoven is calling, en forme de clin d’œil.  

Si la Pastorale est au programme de l’Orchestre National de France sous la direction de Nicholas Collonou la Cinquième avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France pour les Clés de l’orchestre présentés par Jean-François Zygelou encore la désormais traditionnelle Neuvième de Beethoven interprétée pour fêter la nouvelle année avec le Chœur de Radio France et l’Orchestre Philharmonique, des œuvres moins connues seront abordées comme la Cantate sur la mort de Joseph II ou la Cantate pour l’ascension au trône de l’Empereur Leopold II avec le National et le Chœur de Radio France sous la direction de Václav Luks, tout comme l’ouverture Jour de fête.

C’est en majesté que se conclura cette année anniversaire avec la Missa Solemnis qui rassemblera les forces de l’Orchestre National de France et du Chœur de Radio France sous la baguette d’Andrés Orozco-Estrada. 

 

#LESRUSSES 


Les compositeurs russes sont à l’honneur et notamment Igor Stravinsky et Sergueï Rachmaninov. Cinquantenaire de la disparition d’Igor Stravinsky oblige, les œuvres du Maître russe jalonnent la saison des formations musicales permanentes de Radio France. 


Pour l’Orchestre Philharmonique de Radio France : La Messe, le Capriccio pour piano et orchestre ou le Chant funèbre dirigés par Mikko Franck, L’Histoire du soldat pour le jeune public mais aussi dans sa version pour trio, Petrouchka sous la direction de Yuri Temirkanov et Pulcinella interprété par Barbara Hannigan.


Pour l’Orchestre National de France, le Scherzo fantastique et le Concerto pour piano et instruments à vents par Alexander Toradze et Gianandrea NosedaLe Chant du rossignol par Rafael PayareL’Oiseau de feu par Emmanuel Krivine ou le Sacre du printemps par Cristian MăcelaruLe Chœur interprètera quant à lui Les Noces.


Les deux formations symphoniques donneront également l’intégrale des Concertos pour piano de Rachmaninov. Anna Vinnitskaya interprètera le Troisième Concerto et Nicholas Angelich le Premier Concerto, tous les deux sous la direction de Mikko Franck. Quant à Cristian Măcelaru, il dirigera le Deuxième Concerto joué par Benjamin Grosvenor et le Quatrième par Simon TprčeskiSans oublier la Rhapsodie sur un thème de Paganini avec Boris Berezovsky. 


Les formations musicales mettent ainsi en évidence les trajectoires artistiques divergentes de ces deux contemporains russes. 

#RICHARDSTRAUSS 


Richard Strauss est un compositeur récurrent tout au long de la saison. 


Emmanuel Krivine inaugure la saison de l’Orchestre National de France avec des extraits de Capriccio et Till l’Espiègle, il programme Mort et Transfiguration le 18 mars et, le 17 juin, pour son dernier concert comme directeur musical, il interprètera Une Vie de hérosMais c’est dans la fosse du Théâtre des Champs-Elysées que l’Orchestre National de France pourra exprimer au mieux ses talents pour une Salomé d’exception campée par Patricia Petibon et dans la mise en scène de Krysztok Warlikowski. 


L’Orchestre Philharmonique de Radio France ne sera pas en reste, avec Mikko Franck qui dirigera Don Juanet la suite du Chevalier à la roseBarbara Hannigan, quant à elle, abordera les Métamorphoses. 


D’autres œuvres de Richard Strauss sont parsemées tout au long de l’année : le Prélude festipour orgue, la rénade pour vents, le Quatuor avec piano qui sera interprété par Benjamin Grosvenor. 

#MUSIQUEDEFILM 


La musique de films sera comme il est d’usage depuis plusieurs saisons au programme.


Trois ciné-concerts sont proposés (hommage à Georges Méliès, LFantôme de l’Opéraet le cinéma sonore avec Les aventures de Tintin) et deux compositeurs seront à l’honneur cette année : Howard Shore dans le cadre d’un week-end avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le Chœur de Radio France et Gabriel Yared dans le cadre du Prix France Musique Sacem dla musique de film.  

#CREATION 


La musique d’aujourd’hui notamment portée par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Chœur et la Maîtrise permettra d’entendre des créations d’œuvres de Camille Pépin, Einojuhani Rautavaara, Yann Robin, Zad Moultaka, Pascal Zavaro, Thierry Escaich, Benjamin Attahir, Guillaume ConnessonKaija Saariaho, Sivan Eldar, Hans Abrahamsen, Thomas AdèsMark-Anthony Turnage, Magnus LindbgerEric Tanguy, Olga Neuwirth... pour n’en citer que quelques-uns... Et aussi Pascal Dusapin à qui sera consacrée la 31e édition du festival Présences. 

Les partenariats avec des institutions telles que l'INA GRM, le festival d’Automne à Paris et le festival ManiFeste IRCAM sont poursuivis. 

#BAROQUE 


Une place de choix est également réservée à la musique baroque depuis plusieurs saisons. 


Ce répertoire est à la fois abordé par les formations maisons avec des guides tels que Trevor Pinnock, Ton Koopman, Raphaël Pichon, Thomas Hengelbrock ou Leonardo García Alarcón pour aborder notamment des œuvres majeures de Jean Sébastien Bach (Messe en si, Passion selon St Jean, Passion selon St Mathieu...). C’est aussi l’occasion de recevoir des formations emblématiques :  Café Zimmermann, Le Consort, Ensemble Ausonia, La Chapelle harmonique, Le concert de la loge et l’Ensemble les surprises. 

 

#HORSDESSENTIERSBATTUS 


Le Philhar s’aventure une fois de plus hors des sentiers battus pour notre plus grand plaisir. 


Les musiciens nous ferons voyager de Bamako à Salvador de Bahia grâce au Concerto pour Kora avec Ballaké Sissoko dans le cadre de la saison africaine de l’Institut français et à la création française de l’opéra Amor Azul de Gilberto Gil avec le Chœur de Radio France. Avec un détour vers l’Argentine d’Astor Piazzolla dont on fêtera le centenaire de la naissance. L’occasion de rencontres artistiques inhabituelles, tout comme le concert consacré au cabaret avec Olivier Py, le Concerto pour guitare électrique de Bryce Dessner, les trois concerts consacrés à Frank Zappa ou la 7e édition du Hip Hop Symphonique. 

#LEGRANDTOURDUNATIONAL 


L’Orchestre National de France, comme son nom l’indique, est l’orchestre de toute la France.


C’est pourquoi, outre ses concerts à Paris et ses tournées internationales, il effectue désormais chaque saison un Grand Tour, dans l’esprit des artistes européens, qui, au XIXe siècle, partaient visiter les sites et les paysages emblématiques de l’Europe qui nourrissaient leur expérience intérieure et stimulaient leur imagination. 

Ce Grand Tour du National, prendra peu à peu de l’étoffe dès la saison 2020-2021, au cours de laquelle l’ONF donnera une vingtaine de concerts dans la France entière. 

 

#CHORUSLINE 


Sous l’impulsion de Martina Batič, le Chœur de Radio France s’empare cette saison d’un répertoire a capella exigeant et met à l’honneur la musique chorale à la faveur de onze rendez-vous baptisés « Chorus Line », dont huit donnés par le Choeur de Radio France et deux par d’autres formations internationalement reconnues : le Choeur Accentus et le RIAS Kammerchor de Berlin – sans oublier la Maîtrise de Radio France qui intègre ce cycle avec un ambitieux programme Solstice. 

L’occasion d’entendre les Vêpres de Rachmaninov, de grandes pages vocales de Leonard Bernstein, Carmina Burana de Carl Orff, des œuvres de compositeurs aussi différents que Stravinsky, Dallapiccola, Frank Martin ou Guillaume Connesson, sans oublier deux œuvres nouvelles de Thierry Machuel et Philippe Bodin données en création. 

#JEUNEPUBLIC 


Les formations musicales de Radio France s’attachent depuis longtemps à éveiller les enfants et les adolescents au répertoire symphonique grâce à des formules originales pour le jeune public, de 3 à 16 ans : créations, concerts-spectacles, contes, concerts-fiction et fictions sans concert !


Au cours de cette saison, avec Le Petit Chaperon rouge et l’histoire d’Adèle qui se cache la tête dans un sac, avec des contes venus d’Afrique et l’échappée du violoniste Albert en Argentine, ou encore le Roi Arthur selon Purcell et le Soldat selon Stravinsky, et le retour de Momo et celui de Marina Cedro qui chante et raconte au milieu d’un immense livre pop-up, nous sommes en terrain familier…

Mais de nouvelles rencontres sont également au programme au pays des sons, de la musique de chambre et de la danse sans oublier une nouvelle série de concerts-fiction en collaboration avec France Culture et la Comédie-Française qui permettront de retrouver de grands textes adaptés de la littérature comme Pinocchio ou L’Île au trésor, un classique du théâtre comme Mithridate, mais aussi, et pour la première fois en public, les aventures du Petit Nicolas, et un salut à Monsieur de La Fontaine pour son 400e anniversaire. Bref, du rigolo et de l’insolite, de l’émotion et du frisson. 

 

#JAZZ 


Enfin, le mythique Studio 104 continuera de s’imposer comme une salle de référence du jazz à Paris, en accueillant toutes les générations d’artistes sélectionnées par Arnaud Merlin comme : 

BaptistTrotignon, Nguyen Le “ Streams” Quartet, Leïla Martial, Théo Ceccaldi Trio, Géraldine Laurent, l’Orchestre National de Jazz, Marc Ducret, Emile Parisien et bien d’autres. 

Pôle de relations médias / Direction de la Musique et de la Création de Radio France

 

François Arveiller /   

Marianne Devilleger /  

Laura Jachymiak /