L'arbitre Janny Sikazwe durant le match de la Coupe des pays arabes au Qatar entre les Emirats arabes Unis et la Syrie, le 30 novembre 2021.
L'arbitre Janny Sikazwe durant le match de la Coupe des pays arabes au Qatar entre les Emirats arabes Unis et la Syrie, le 30 novembre 2021. ©Getty - James Williamson - AMA
L'arbitre Janny Sikazwe durant le match de la Coupe des pays arabes au Qatar entre les Emirats arabes Unis et la Syrie, le 30 novembre 2021. ©Getty - James Williamson - AMA
L'arbitre Janny Sikazwe durant le match de la Coupe des pays arabes au Qatar entre les Emirats arabes Unis et la Syrie, le 30 novembre 2021. ©Getty - James Williamson - AMA
Publicité

Janny Sikazwé, arbitre zambien très controversé, qui s'était fait remarquer lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations lors d'un match qui a tourné au fiasco, revient sur la scène internationale. Il va diriger ce mercredi soir, 23 novembre 2022, la rencontre Belgique-Canada.

C'est un arbitre au parcours controversé qui pourtant va officier ce mercredi soir, 23 novembre 2022, lors du match Belgique-Canada. Cet homme, c'est Janny Sikazwé, qui revient sur la pelouse internationale. Toutes celles et ceux qui ont suivi la Coupe d'Afrique des Nations en début d'année se souviennent forcément de cet arbitre zambien. Ecoutez son portrait par Cédric Guillou, journaliste à la direction des Sports de Radio France. Depuis Doha, il nous raconte son destin dans Carton plein, la chronique diffusée à 6h55 sur France Info.

Il siffle la fin du match à la 86e minute

Le 12 janvier dernier, a lieu le match Tunisie-Mali, tout se passe bien sur le terrain ou à peu près bien et on joue la 86ᵉ minute de jeu. Et là, l'arbitre Janny Sikazwé siffle la fin du match, à la surprise générale. Evidemment, un match de foot doit durer 90 minutes. Ce coup de sifflet inattendu crée une véritable cacophonie derrière. Le match reprend. l'arbitre sort un carton rouge pour un joueur malien et derrière, il siffle de nouveau la fin du match alors que l'on joue la 89ᵉ minute. Cet épisode est malheureusement resté dans l'histoire du football africain et pour l'anecdote, c'est le quatrième arbitre qui avait finalement dirigé la fin du match.

Publicité

Mais Janny Sikazwé a quand même continué à arbitrer. En fait, il a donné une explication qui a convaincu la FIFA. Il a dit. qu'il faisait très chaud, qu'il y avait un taux d'humidité terrible. "J'ai commencé à perdre mes repères, j'étais confus, avait-il expliqué. Je ne me rendais plus compte de rien". Bon, le petit souci, avant de le retrouver au sifflet ce soir, c'est qu'il fait assez chaud au Qatar, évidemment.

Suspendu pour corruption puis réhabilité

La FIFA ne l'a pas sanctionné et pourtant, l'arbitre avait un autre lourd dossier : suspendu provisoirement pour corruption en 2018 pour avoir favorisé un club tunisien lors d'une demi-finale de la Ligue des champions africaine, il a finalement été réhabilité en janvier 2019. Et Janny Sikazwé, qui a 43 ans, va débuter ce soir sa deuxième Coupe du monde après celle de 2018. Il va diriger le match Belgique-Canada qui est prévu à 20 heures. Il fait partie des six arbitres africains qui sont présents sur ce Mondial au Qatar.