L'Argentine soulagée d'aller en huitième de finale... et de ne pas rencontrer la France !

Un supporter argentin regarde le match entre la Pologne et l'Argentine dans le parc Francisco Seeber à Buenos Aires.
Un supporter argentin regarde le match entre la Pologne et l'Argentine dans le parc Francisco Seeber à Buenos Aires. ©AFP - Luis Robayo
Un supporter argentin regarde le match entre la Pologne et l'Argentine dans le parc Francisco Seeber à Buenos Aires. ©AFP - Luis Robayo
Un supporter argentin regarde le match entre la Pologne et l'Argentine dans le parc Francisco Seeber à Buenos Aires. ©AFP - Luis Robayo
Publicité

Énorme soulagement hier, jeudi 30 novembre 2022 en Argentine après la qualification in extremis de l'équipe nationale pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football au Qatar. Les Argentins ont battu la Pologne 2-0 et rencontreront l'Australie samedi prochain.

Après un mauvais départ dans la Coupe du monde, l’Argentine s’est finalement qualifiée pour les huitièmes de finale, après une victoire 2-0 jeudi 30 novembre 2022 contre la Pologne. Soulagement en Argentine après trois matches inconstants de la part de l’équipe de Messi. Les Bleus et Blancs se sont finalement qualifés in extremis. Ecoutez le reportage à Buenos Aires de Caroline Vicq, correspondante pour Radio France en Argentine. La Pologne finit première de son groupe et affrontera la France en huitième de finale dimanche 4 novembre 2022.

"C’est comme si on jouait une finale !", Barbara

Cris de joie, embrassades, larmes. Depuis la fin du match, Barbara, vêtue du maillot bleu et blanc, ne cesse de sourire : "Je me sens euphorique, je suis super contente, clame-t-elle, je n’arrive pas à y croire ! Je suis heureuse parce qu’avant la Coupe, on gagnait tous les matchs. Et après la défaite du premier match, je me suis dit : ça y est ! C’est fini ! Ciao ! Quel plaisir de crier aujourd’hui pour chaque but, pour moi c’est comme si on jouait une finale !

Publicité

"Heureusement, on ne joue pas contre la France !" Estefania

Il faut dire que l'Argentine revient de loin et a vraiment joué avec la santé de ses supporters, touchés plus que d'habitude par des infarctus, tant le suspense était grand. Avec un pied en dehors de la compétition, elle s’est finalement qualifiée. D’où le soulagement général, à l'image d'Estefania : "Le premier match a été terrible, se souvient-elle. Le deuxième, un stress immense. Là, j’étais un peu plus tranquille. Mais c’est une grande joie ! Et heureusement, on ne joue pas contre la France parce que je crois que sinon, on rentrait à la maison. (rires) Là, je crois que tout allait se terminer pour nous (rires)".

La Sélection Sports
1 min

Les deux préoccupations des Argentins, être éliminés ou jouer contre la France en huitièmes de finale, sont derrière eux. Maintenant, place à la fête avant le match de samedi prochain contre l’Australie, pour honorer les pronostics de l'Argentine en favorite de cette Coupe du monde.