Les supporters affligés après l'élimination de l'Allemagne au Mondial

Un supporter de l'Allemagne au Qatar dépité après l'élimination de son pays en première phase de poules de la Coupe du monde, le 1er décembre 2022.
Un supporter de l'Allemagne au Qatar dépité après l'élimination de son pays en première phase de poules de la Coupe du monde, le 1er décembre 2022. ©Getty - Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto
Un supporter de l'Allemagne au Qatar dépité après l'élimination de son pays en première phase de poules de la Coupe du monde, le 1er décembre 2022. ©Getty - Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto
Un supporter de l'Allemagne au Qatar dépité après l'élimination de son pays en première phase de poules de la Coupe du monde, le 1er décembre 2022. ©Getty - Marvin Ibo Guengoer - GES Sportfoto
Publicité

Malgré sa victoire 4-2 sur le Costa Rica hier, jeudi 1er décembre 2022, l'Allemagne n'ira pas en huitième de finale de la Coupe du monde de football. Elle est éliminée au profit de l'Espagne et du Japon qui termine premier de la poule de leur groupe E.

L'adage "et à la fin c'est l'Allemagne qui gagne" n'existe plus. Pour la deuxième fois consécutive en Coupe du monde de football, l’Allemagne est éliminée dès le premier tour. La victoire jeudi 1er décembre 2022, 4-2, de l’équipe quadruple championne du monde contre le Costa Rica n’a pas suffi. Car dans l’autre match, le Japon a battu l’Espagne. Cette élimination prématurée a évidemment déçu les supporters que Sébastien Baer, journaliste et correspondant en Allemagne pour Radio France, a rencontrés dans un bar de Berlin.

Boycott national

Il faut dire que le cœur des Allemands n'y était pas. Cette Coupe du monde au Qatar a été boycottée par plusieurs bars et de nombreux téléspectateurs là-bas. Le premier match n'avait attiré que 9,23 millions de téléspectateurs, bien en dessous du nombre habituel pour un Mondial : 26 millions de personnes  Les joueurs allemands avaient également pris position en mettant la main sur leur bouche, comme bâillonnés, pour dénoncer les atteintes aux droits humains et à l'écologie, liées au Mondial.

Publicité

L'Allemagne avait aussi défié la FIFA avant même la compétition : les joueurs de la Mannschaft s'étaient rendu au Qatar à bord d'un avion où était écrit "Diversity wins", la "diversité gagne", pour critiquer les discriminations dans le pays de la Coupe du monde.