Les Thuram : en Bleu, de père en fils

L'ancien défenseur des Bleus Lilian Thuram (à gauche) et ses fils Khephren (en bleu) et Marcus Thuram, posent ensemble le 15 mai 2022.
L'ancien défenseur des Bleus Lilian Thuram (à gauche) et ses fils Khephren (en bleu) et Marcus Thuram, posent ensemble le 15 mai 2022. ©AFP - Franck Fife
L'ancien défenseur des Bleus Lilian Thuram (à gauche) et ses fils Khephren (en bleu) et Marcus Thuram, posent ensemble le 15 mai 2022. ©AFP - Franck Fife
L'ancien défenseur des Bleus Lilian Thuram (à gauche) et ses fils Khephren (en bleu) et Marcus Thuram, posent ensemble le 15 mai 2022. ©AFP - Franck Fife
Publicité

Un père et un fils tous les deux en sélection tricolore pour disputer une Coupe du monde, c'est très rare. Marcus Thuram va avoir la lourde tâche de reprendre le flambeau de son père, Lilian Thuram, champion du 1998, lors du Mondial au Qatar. Mais pour lui ce n'est pas un fardeau.

C'est une rareté dans le football français : un père et son fils qui jouent sous le maillot tricolore avec une génération d'écart. C'est le cas de Marcus Thuram, le fils de Lilian Thuram, ancien champion du monde 98. Marcus, lui est international depuis deux ans, il fait partie de la sélection tricolore qui va tenter de décrocher une troisième étoile au Qatar. Il compte aussi parmi les sept joueurs français seulement qui ont porté le maillot bleu comme leur papa. Ecoutez le récit à Doha de Jean-Pierre Blimo, journaliste à la direction des Sports de Radio France.

Une fierté de porter le maillot

Il doit en avoir marre qu'on lui parle tout le temps de son père, et pourtant, quand on lui pose la question, Marcus Thuram répond avec une pointe de malice : "Vous voulez la vérité ? plaisante-t-il, c'est mon papa je l'adore, c'est une fierté." Leur point commun : ils ont tous les deux tapé la balle avec Didier Deschamps : l'un avec le joueur, l'autre avec l'entraîneur.

Publicité

Ce papa, Lilian Thuram, champion du monde 98, et militant contre le racisme, détient le record des sélections en bleu. Et seulement trois internationaux français ont joué, comme leur père, en Coupe du monde.

Thuram, Rio, Djorkaeff

Avant Lilian et Marcus Thuram, il y a eu Roger et Patrice Rio ainsi que Jean et Youri Djorkaeff. "C'est incroyable parce que j'ai vécu avec les histoires de la Coupe du monde de 1966, raconte Youri Djorkaeff. En tout cas il y a  une fierté de porter le maillot bleu dans la famille Djorkaeff. On n'est pas beaucoup de papas et de fistons qui ont fait ça".

À réécouter : Youri Djorkaëff
Histoires de sport
3 min

Marcus Thuram confie que son papa Lilian ne lui a pas mis de pression démesurée pour cette Coupe du monde. D'ailleurs le fiston, sourit également en évoquant les deux buts de son illustre papa lors de la demi-finale de 98 face à la Croatie : "il a dit n'a pas fait exprès de marquer en demi et il veut simplement que je profite de ce moment à fond".

Marcus Thuram n'oublie pas que son petit frère Kephren, peut aussi devenir international, Marcus pense d'ailleurs que son cadet est le plus fort de la famille.