Beyrouth - Page 9

En savoir plus

Toute l'actualité

En visite à Beyrouth, Emmanuel Macron s'est engagé à demander aux responsables "de procéder à des réformes (...) de changer le système, d'arrêter la division du Liban, de lutter contre la corruption".
En visite à Beyrouth, Emmanuel Macron s'est engagé à demander aux responsables "de procéder à des réformes (...) de changer le système, d'arrêter la division du Liban, de lutter contre la corruption".
Emmanuel Macron ce jeudi à Beyrouth.
Emmanuel Macron ce jeudi à Beyrouth.
15 min
Zeina Abirached dans son studio parisien en novembre 2019, à l'occasion de la sortie de Prendre refuge, publié avec Mathias Enard.
Zeina Abirached dans son studio parisien en novembre 2019, à l'occasion de la sortie de Prendre refuge, publié avec Mathias Enard.
12 min
La couleur orange de la fumée est due à l'oxyde et au dioxyde d'azote, des polluants atmosphériques.
La couleur orange de la fumée est due à l'oxyde et au dioxyde d'azote, des polluants atmosphériques.
A côté des silos à grain, une explosion, qui a balayé le port et ravagé une grande partie de Beyrouth, a laissé un gigantesque cratère.
A côté des silos à grain, une explosion, qui a balayé le port et ravagé une grande partie de Beyrouth, a laissé un gigantesque cratère.
Les dommages s'étendent à près de la moitié de la ville, selon le gouverneur de Beyrouth.
Les dommages s'étendent à près de la moitié de la ville, selon le gouverneur de Beyrouth.
Le port de Beyrouth, entièrement détruit, était le dernier moteur économique du Liban. L'explosion qui y a eu lieu s'est propagée jusqu'à ravager tous les quartiers de la capitale.
Le port de Beyrouth, entièrement détruit, était le dernier moteur économique du Liban. L'explosion qui y a eu lieu s'est propagée jusqu'à ravager tous les quartiers de la capitale.
12 min
« Il ne s’est pas suicidé, il a été tué de sang froid », proclament les manifestants dans le centre de Beyrouth, après le suicide d’un homme vendredi ; une critique de la classe politique rendue responsable de la crise économique et sociale du pays.
« Il ne s’est pas suicidé, il a été tué de sang froid », proclament les manifestants dans le centre de Beyrouth, après le suicide d’un homme vendredi ; une critique de la classe politique rendue responsable de la crise économique et sociale du pays.
3 min
Portrait de Mathias Enard
Portrait de Mathias Enard
57 min
Manifestants à Beyrouth, le samedi 6 juin
Manifestants à Beyrouth, le samedi 6 juin
Manifestation centre-ville Beyrouth, Liban
Manifestation centre-ville Beyrouth, Liban
L'Expérience
58 min

Beyrouth

Beyrouth est la capitale et la principale ville du Liban. Son agglomération rassemble à elle seule 2 millions d'habitants, soit près de la moitié de la population nationale. Sa situation sur la Méditerranée, au carrefour de l'Europe, de l'Afrique et de l'Asie en faisait autrefois un lieu d'échanges privilégié, un foyer culturel majeur ainsi qu'un centre financier important. Cette position dominante au Proche-Orient a été ébranlée par la guerre civile qu'a connue le Liban entre 1975 et 1990.

Le 4 août 2020, en pleine pandémie de Covid-19, le port de Beyrouth, qui abritait 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium, est entièrement dévasté par une double explosion. Ce désastre fait près de 200 morts et plus de 6 500 blessés, dans une ville déjà durement touchée par la crise économique et financière que traverse l'Etat libanais depuis 2019.

La destruction de la principale porte d'entrée maritime libanaise a mis en évidence le rôle de Beyrouth dans l'équilibre commercial et géopolitique du pays. Sa reconstruction, qui s'annonce lente et coûteuse, est essentielle pour que le Liban puisse se redresser.