Shoah - Holocauste

Toute l'actualité

Shoah - Holocauste

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le tribunal de Nuremberg formé pour juger les crimes nazis a défini l'extermination des Juifs comme un génocide. En effet, l’extermination systématique entreprise par l’Allemagne nazie entre 1941 et 1945 a fait 5 à 6 millions de victimes, soit les deux tiers de la population juive d’Europe et 40% des juifs dans le monde. Pour caractériser plus précisément ce génocide, le monde anglo-saxon a choisi le terme d’holocauste. En Europe en revanche, c’est le terme de Shoah qui en hébreu signifie catastrophe qui lui a été préféré.
S'il recouvre la même réalité historique que les termes holocauste, génocide juif, génocide nazi ou encore destruction des juifs d’Europe, des débats opposent toutefois encore historiens et linguistes sur le terme à privilégier. En France, le terme Shoah a connu un usage encore plus répandu après le retentissement du film documentaire du même nom, réalisé par Claude Lanzmann et sorti en 1985.